Faits Divers
15:03 9 janvier 2012 | mise à jour le: 9 janvier 2012 à 15:03 temps de lecture: 2 minutes

Deux personnes mordues par un pitbull à Charlesbourg

***Mise à jour 12h15: Le chien a été euthanasié ce matin.*** Dimanche en fin d’après-midi, les policiers du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) se sont rendus dans un appartement du 4650, avenue de Gaulle, dans l’arrondissement de Charlesbourg, à Québec, puisqu’un chien avait attaqué son maître.
Groupe Québec Hebdo

À l’arrivée des forces de l’ordre, vers 17h, le pitbull noir et blanc, répondant au nom de Bloody, et pesant 150 livres, était confiné dans une pièce, a expliqué Christine Lebrasseur, porte-parole du SPVQ. Le propriétaire du chien, un jeune homme de 20 ans Keven Frégeau, avait des blessures au dos ainsi qu’à l’avant-bras gauche, alors que sa copine, âgée de 16 ans, avait été mordue à l’avant-bras droit.

C’est après une dispute verbale avec sa copine, que le pitbull s’est rué sur la jeune femme la mordant à l’avant-bras. Le maître du chien a alors voulu la dégager, c’est alors que le pitbull s’en est pris à lui. Il a été mordu au dos. Une troisième personne présente dans l’appartement a pris une vadrouille pour le frapper. Cela n’ayant pas fonctionné, le propriétaire, Keven Frégeau, a alors pris un couteau de cuisine pour poignarder son chien. Celui-ci a alors lâché prise, mais a attaqué une troisième fois, mordant son assaillant à l’avant-bras gauche.

Les deux victimes ont été transportées à l’hôpital pour y soigner des lacérations, mais on ne craint pas pour leur vie, a indiqué Mme Lebrasseur. Quant à Bloody, la Société protectrice des animaux (SPA), l’a pris en charge.

Le propriétaire du chien recevra aussi deux constats d’infraction par rapport aux lois municipales. Tout d’abord parce que le chien n’était pas enregistré et aussi parce qu’il a attaqué. Ces amendes sont de 217$ chacune. Les policiers ont par ailleurs, signalé l’incident au Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ).

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *