Faits Divers
19:58 22 juillet 2015 | mise à jour le: 22 juillet 2015 à 19:58 temps de lecture: 2 minutes

Les chats pris en charge par l’organisme Contrôle animaux domestiques

***MISE À JOUR mercredi 14h*** Les pompiers sont arrivés à Charlesbourg, au 1361, carré d’Oléron, pour entamer les travaux de ventilation de la maison considérée insalubre en raison de la présence d’une trentaine de chats à l’intérieur. La compagnie Contrôle animaux domestiques, en sous-traitance pour la Ville de Lévis, doit procéder à la sortie des animaux prochainement.  Vers 14h30, la ventilation a commencé.

Les pompiers ont dû briser des fenêtres pour commencer la ventilation des lieux. Après vérification, il leur était impossible d’ouvrir les fenêtres puisque celles-ci étaient bloquées. Les intervenants ont défoncé des fenêtres du sous-sol et du premier étage.

La teneur trop élevée en ammoniaque dans la maison empêchait les spécialistes d’intervenir hier soir. Les pompiers sont de retour sur place aujourd’hui pour ventiler la maison. La lecture du taux d’ammoniaque dans l’air sera par la suite reprise pour assurer la sécurité de l’équipe d’intervention pour la sortie des animaux. L’état des animaux et leur agressivité seront aussi pris en compte avant de commencer l’intervention.

Les pompiers ont évalué le taux d’ammoniaque dans l’air à 240 ppm au moment d’entrer pour la première fois dans la maison hier soir. Le sergent Jean-François Daigle du Service de protection contre l’incendie de la Ville de Québec a expliqué que le niveau considéré comme dangereux pour la vie s’en approche, alors qu’il est de 300 ppm. Lors de la ventilation des lieux, les pompiers ont pu abaisser le niveau à 150 ppm et lorsqu’il sera à 50 ppm, les procédures d’évacuation des animaux seront déployées. Les intervenants devront tout de même rester protégés à l’aide d’un masque et d’une chienne pour éviter les éclaboussures.

La découverte de l’insalubrité de la maison est survenue alors qu’un appel aux services d’urgence est entré. Lorsque les policiers sont arrivés sur place, une forte odeur liée aux excréments de la trentaine d’animaux les a empêchés d’intervenir. Les résidents ont été évacués hier soir et amenés dans un établissement de santé.

 

À LIRE ÉGALEMENT:

Maison insalubre: les chats seront récupérés dans les prochaines minutes

 

 

CLIQUEZ ICI pour notre photo interactive

 

 

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *