Faits Divers
21:01 23 juillet 2014 | mise à jour le: 23 juillet 2014 à 21:01 temps de lecture: 2 minutes

Une activité imprévue pour les jeunes des Loisirs Saint-Rodrigue

POMPIERS. Ils ont été quelques jeunes du Programme vacances-été (PVE) des Loisirs Saint-Rodrigue à être impressionnés par la présence de camions de pompiers au parc Maurice-Lortie, le 22 juillet dernier. Le Service de protection contre l’incendie de Québec (SPIQ) intervenait sur les lieux en raison d’un feu qui s’était déclenché dans le toit du chalet principal.

«Certains faisaient comme si de rien n’était, d’autres étaient bien impressionnés par les pompiers», rapporte Dominique Chandonnet des Loisirs Saint-Rodrigue. Autrement, l’événement n’a eu aucun impact sur les activités du PVE qui, beau temps oblige, se déroulaient à l’extérieur cette journée-là.

Ce sont des moniteurs du camp qui, un peu avant 8h, ont aperçu de la fumée s’échapper du toit du chalet principal. Les pompiers sont arrivés sur les lieux en même temps que les parents qui allaient reconduire leur enfant au parc, si bien qu’ils ont d’emblée été informés de la situation. L’incident ne présentant pas un grave danger, les moniteurs ont tout au plus amené les jeunes un peu plus loin dans le parc pendant l’intervention du SPIQ.

Les pompiers n’ont pas été en mesure de déterminer la cause de l’incendie, dont les dommages, minimes, se limitent à une partie du toit. Seules les toilettes qu’abrite cette section du bâtiment sont condamnées; le chalet pourra continuer à être utilisé en cas de pluie.

Propriétaire du bâtiment, la Ville de Québec doit venir constater les dégâts et prendre les arrangements nécessaires pour les travaux de réparation. Ceux-ci ne pourront toutefois être lancés avec la fin des vacances de la construction.

Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *