Faits Divers
10:00 22 août 2014 | mise à jour le: 22 août 2014 à 10:00 Temps de lecture: 3 minutes

Une récompense de 5000$ pour retrouver les biens et épingler les voleurs

VOL. Le vendredi 15 août, Jean-François Courteau a quitté son domicile de la rue Socrate à Beauport pour un court voyage à vélo vers Saguenay. À son retour le dimanche suivant sa camionnette, sa moto, ses appareils électroniques, ses outils et bien d’autres objets avaient disparu. Bien loin de jouer à la victime, il n’entend pas se laisser faire et il offre 5000$ en récompense à qui pourra l’aider à retrouver ses biens et à épingler les voleurs.

«Quand je suis revenu chez moi dimanche vers 16h, je me suis d’abord demandé où était mon camion et où j’avais mis ma moto. C’était évident qu’il y avait quelque chose de pas normal. Arrivé dans la maison, il n’y avait pas une armoire qui n’était pas ouverte dans la cuisine et il n’y avait plus un seul appareil électronique dans le salon. La télé, le système de son, le PlayStation, plus rien. Dans ma chambre, c’était le bordel. Je me suis même fait voler deux pots avec de la monnaie dedans», résume le Beauportois.

La liste des objets volés contient même une nouvelle hotte de poêle encore dans sa boite, des serre-joints et du matériel d’entretien de ski. Au total, l’homme s’est fait dérober pour 75 000$ de biens. Heureusement, l’objet auquel il tenait le plus n’a pas été emporté.

Jean-François Courteau croit que les voleurs avaient bien prévu leur coup. «J’ai vu un véhicule suspect le jeudi soir et mon voisin aussi. En plus, même si je n’ai rien dit sur Facebook, c’était évident que je partais pour un certain temps puisque je suis sorti avec mon vélo et deux sacs à dos. Ils ont eu tout le temps qu’ils voulaient. En plus, il n’y a aucun témoin direct. Le vol a probablement eu lieu de nuit alors qu’il pleuvait. Il n’y a pas beaucoup de monde dans la rue dans ce temps-là.»

Récompense promise

Le résident de la rue Socrate a décidé d’offrir une substantielle récompense de 5000$ pour plusieurs raisons. Financièrement, il prévoit des coûts importants puisque même s’il était bien assuré, il s’attend à payer plusieurs milliers de dollars en franchises. «J’ai quatre contrats d’assurance, deux pour ma maison puisque je suis travailleur autonome et deux pour mes véhicules qui n’étaient pas assurés avec la même compagnie. Je vais donc devoir payer la franchise chaque fois. J’aimerais mieux retrouver mes choses», explique-t-il.

Et puis il y a également l’importance du vol qui le pousse à agir. «Je me dis que ce sera difficile de revendre tout cela subtilement. Quelqu’un va bien voir passer quelque chose.» C’est d’ailleurs déjà le cas puisque sa camionnette a été retrouvée dans un chemin forestier, délestée de ses pneus et de sa batterie.

Du côté de la police, on indique qu’il n’y a pas de recrudescence des vols dans ce secteur de Beauport. On ne rapporte pas non plus de cas similaire ailleurs à Québec

Pour contacter Jean-François Courteau: jeanfrancoiscourteau@gmail.com, 418 558-5169 ou son blogue http://www.jeffcourteau.com

Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *