Faits Divers
20:19 15 septembre 2018 | mise à jour le: 15 septembre 2018 à 20:19 temps de lecture: 2 minutes

Matières dangereuses: deux interventions pour les pompiers spécialisés

Le Service de protection contre l’incendie de la ville de Québec a dû intervenir, vendredi le 14 septembre, concernant deux appels en lien avec des matières dangereuses.

 

Odeur de gaz

En début d’après-midi, les pompiers ont été interpelés à la suite de l’émanation d’une odeur inhabituelle à l’Institut universitaire en santé mentale de Québec, sur le chemin de la Canardière. Craignant une fuite intérieure, 25 pompiers se sont rendus sur place. Après plusieurs vérifications, les pompiers ont découvert que la surchauffe d’un bloc d’alimentation à batterie était la source de l’odeur. Aucune évacuation n’a été nécessaire, alors que le chef a annoncé que l’aggravation de la situation était non probable. Environ deux heures ont suffi pour que la situation soit jugée «sous contrôle».

Bris de conduite

Plus tard dans la journée, un appel a été logé concernant une fuite de gaz naturel dans un chantier extérieur, tout près du Colisée Pepsi. C’est qu’une pelle mécanique a endommagé une conduite lors de travaux d’excavation. Un périmètre de sécurité a été érigé autour du chantier et les 20 pompiers ont ordonné son évacuation pour procéder à des vérifications avec les détecteurs de gaz dans le secteur avoisinant. Grâce à l’aide d’Énergir pour colmater la fuite, aucune personne n’a été incommodée et aucune interruption de la circulation n’a eu lieu.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *