Faits Divers
18:32 6 septembre 2015 | mise à jour le: 6 septembre 2015 à 18:32 Temps de lecture: 2 minutes

Accident mortel à Limoilou: Une communauté tissée serrée

MESSE. C’était une foule comble et attentive qui s’est réunie dimanche, pour livrer un dernier hommage au couple d’immigrants Julian Esteban Muneton Vasquez et Ingrid Carolina Zamorano Pabon, qui a perdu la vie dans un accident de la route le 30 août dernier.

«Quand mes parents l’ont appris, ils ont été touchés», raconte le jeune garçon Nicolas Pena, qui s’est déplacé avec toute sa famille d’origine colombienne.

Et ce n’était pas la seule famille présente; la foule était si dense, à l’église Notre-Dame-de-Foy, que plusieurs personnes n’ont pas été en mesure de pénétrer dans l’enceinte de l’église pour assister à la messe.

Pour la Colombienne Viviana Martilez, vivant au Québec depuis 7 ans, il s’agit d’être solidaire avec sa communauté, même si elle ne connaissait pas les victimes: «C’est difficile de comprendre. On a fait le même choix qu’eux, en venant ici.»

«Ils n’ont pas eu la même chance que nous», déplore Ricardo Vargas, au Québec depuis 7 ans également.

Johanna Velasquez n’est pas du tout surprise du rassemblement monstre pour soutenir les proches des victimes. «Ce que je trouve triste, souligne-t-elle, c’est qu’ils (la femme de 30 ans et de son mari de 29 ans) sont morts en raison d’une imprudence d’une autre.»

Elle soutient l’importance de contribuer pour défrayer les coûts des funérailles du couple, ainsi que le voyage des proches au Québec.

La conductrice impliquée dans l’accident du 30 août, Jade Morillon-Morissette, accusée de conduite avec facultés affaiblies, restera incarcérée jusqu’au 9 septembre. Son enquête sur remise en liberté a été reportée, le 4 septembre dernier.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *