Faits Divers
13:15 1 décembre 2014 | mise à jour le: 1 décembre 2014 à 13:15 temps de lecture: 3 minutes

Un forage cause une fuite de gaz près de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus

***MISE À JOUR lundi 16h40. La flamme est éteinte depuis 9h30 et cette fois, les pompiers n’ont pas tenté de la rallumer. Les experts sur place soupçonnent une baisse de pression. Le dossier a été pris en charge par le CHU de Québec, qui espère pouvoir colmater la fuite demain. Les pompiers resteront tout de même en assistance. Des spécialistes restent sur place et le périmètre de sécurité est maintenu.

*** MISE À JOUR lundi matin. La flamme s’est éteinte ce matin à 8h18 mais du gaz restait et elle a pu être rallumée.  Une réunion visant à évaluer la situation et à déterminer la suite des choses réunira le CHU, le propriétaire du terrain et les pompiers ce matin à 9h. La résidence pour personnes âgées adjacente est toujours évacuée et les pompiers poursuivent leurs analyses autour du puits et dans la résidence.

***MISE À JOUR dimanche matin. Après plus de deux jours de travail, les pompiers ont finalement colmaté la fuite de gaz naturel dans le secteur de l’hôpital de l’Enfant-Jésus. En soirée samedi, ces derniers ont réussi, grâce à une opération délicate, à rediriger le gaz vers une torche qui brûle la matière volatile.

Pour l’instant, on ignore combien de temps sera nécessaire afin de brûler l’entièreté de la poche. Une équipe reste sur place jusqu’à lundi, et ce, afin de prendre régulièrement des lectures afin de s’assurer du bon fonctionnement de l’équipement. Lundi, la situation sera réévaluée par des spécialistes.

Rappelons qu’une compagnie de forage qui réalisait des études de sols préliminaires à la construction d’un nouveau bâtiment tout près de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus a accidentellement percé, jeudi, une poche de gaz naturel et causé une importante fuite.

Les pompiers ont reçu un premier appel à 11h30 jeudi matin. Sur place, à l’angle des rues Pierre-Boucher et Henri-Bourassa dans le secteur Limoilou, ils ont pu constater la fuite, mais n’ont pu la colmater puisque celle-ci ne provient pas d’un conduit. Des experts sont attendus pour déterminer la marche à suivre dans un tel cas.

Toujours évacués

Bien que les résidants de de la 25e Rue qui avaient dû être évacués samedi après-midi ont pu réintégrer leur résidence, il n’en est pas autant pour les occupants de la résidence de personnes âgées.

Leur réintégration est prévue pour lundi. Cependant, il est possible que la durée de l’évacuation soit plus longue que prévu si la situation n’est pas revenue à la normale.

Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *