Faits Divers
12:36 29 mars 2013 | mise à jour le: 29 mars 2013 à 12:36

Deux incendies au cours de la nuit à Québec

La nuit de vendredi a été marquée par deux incendies qui ont fait de lourds dommages à deux immeubles à logements au centre-ville de Québec. Quatre occupants ont été hospitalisés par mesure préventive, mais on ne déplore aucune perte de vie.

Le chef pompier du Service de protection contre l’incendie de Québec (SPCIQ), Marco Blouin, indique que la nuit du Vendredi saint a été passablement occupée à Québec.

Rue Signaï

D’abord, un incendie s’est déclaré vers 1h15 au 533 de la rue Signaï. À l’arrivée des pompiers, le feu était éclaté et sortait de 10 à 15 pieds de haut par les fenêtres et les portes de l’immeuble de trois étages comptant six appartements.

«Il a d’abord fallu compléter l’évacuation du bâtiment, avant de s’attaquer à l’incendie. Le combat des sapeurs a été compliqué par des explosions électriques, qui ont requis un délestage temporaire mené à distance par Hydro-Québec», raconte le chef Blouin.

La Croix-Rouge est intervenue sur place, afin de prendre en charge les occupants évacués. Deux d’entre eux ont été incommodés par la fumée et transportés à l’hôpital. Par mesure préventive, il a aussi fallu évacuer les résidents d’un immeuble voisin sur la rue Christophe-Colomb.

L’incendie a été maîtrisé vers 4h du matin. Les dommages sont évalués sommairement à plus de 200 000$. Le Commissariat aux incendies enquête pour déterminer la cause du sinistre. La thèse de l’origine accidentelle est privilégiée.

Boulevard des Cèdres

À peine la situation sous contrôle dans le quartier Saint-Sauveur, un second appel entrait à la centrale 911 pour un début d’incendie dans un immeuble de 32 logements sur le boulevard des Cèdres dans Limoilou.

«Le feu était pris dans un logement et il a fallu évacuer des occupants coincés au-dessus de celui-ci par la fumée. Les pompiers ont utilisé les échelles mobiles afin d’aller à leur rescousse et de les mettre en sécurité», explique le chef Blouin.

Les dommages se limitent principalement au logement incendié. Celui-ci serait une perte totale et les dommages s’élèveraient à plus de 100 000$. Deux personnes ont été transportées à l’hôpital après avoir été incommodées par la fumée.

La situation a été sous contrôle vers 6h. Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a confirmé en matinée avoir procédé à l’arrestation d’une résidente de l’immeuble. Il semble que ce ne soit pas la première fois qu’elle tente de mettre le feu à son logement.

Elle sera accusée d’incendie criminel au palais de justice.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *