Faits Divers
20:45 24 mars 2009 | mise à jour le: 24 mars 2009 à 20:45 temps de lecture: 2 minutes

Cigarettes de contrebande: perquisition à Wendake

Les policiers du Service de police de Wendake et de la Sureté du Québec ont interpellé, ce matin, deux hommes de 37 et 40 ans ainsi qu’une femme de 43 ans par rapport à une affaire de cigarettes de contrebande, dans le cadre du projet «fautif». Les cigarettes étaient vendues illégalement sur le territoire de Wendake.

L’opération effectuée dans un commerce situé au 2913 de la Faune a mené à la saisi de cigarettes fabriquées et vendues illégalement. Pour l’enquête et la perquisition qui a suivi, le Service de police de Wendake a demandé assistance à la Sureté du Québec.

Le commerce visité ce matin par les deux corps policiers était contrôlé par des individus liés à des organisations criminelles, plus spécifiquement des motards criminalisés. Les individus interpellés devront faire face à des chefs d’accusation de vente sans certificat et possession et vente de tabac non identifié selon les lois, entre autres. Ils ont aussi enfreint la loi sur l’impôt sur le tabac. Ils sont ainsi passibles d’amendes variant entre 3000$ et 750 000$ par chef d’accusation.

Les cigarettes saisies, fabriquées dans des milieux non contrôlés, ont comme particularité d’être emballées dans des paquets en plusieurs points semblables aux marques usuelles. Les fabricants avaient même pris soin d’inscrire l’avertissement de dangerosité, afin de copier le plus fidèlement possible la signature visuelle des paquets vendus habituellement.

Les policiers ont saisi 25 caisses de cigarettes ainsi que les recettes de la veille. Celles-ci représentent environ 2500$ quotidiennement. Chaque caisse contenait 50 cartons de huit paquets. Cette perquisition est l’aboutissement d’une enquête qui a débuté en septembre 2008.

Patrick Bélanger, capitaine du Service des enquêtes sur le crime organisé, division des enquêtes de contrebande, a d’ailleurs indiqué que ceux qui achètent des cigarettes à des prix très bas devraient se douter qu’ils posent ainsi un geste illégal. De source policière, un carton de huit paquets pouvait se vendre entre 12 et 20$, soit le prix habituel de deux paquets de cigarettes.

Les gens qui constatent un délit lié au tabac peuvent appeler Accès-Tabac 1-800-659-4264.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *