12:49 9 mars 2021 | mise à jour le: 28 mai 2021 à 10:54 temps de lecture: 8 minutes

Achat d’une nouvelle maison : les 10 étapes pour y arriver

En collaboration avec notre partenaire
Achat d’une nouvelle maison : les 10 étapes pour y arriver
/Photo 123 RF

Si la pandémie mondiale nous a appris une chose, c’est qu’il est important de se sentir bien chez soi. Alors que le télétravail et le confinement augmentent le temps passé à la maison et que les taux hypothécaires sont au plus bas de l’histoire, l’achat d’une première maison ou d’une nouvelle propriété effleure l’esprit de plusieurs Québécois.

L’effervescence qui s’est emparée du marché immobilier vous donne envie de faire le grand saut et d’acheter une maison? Promutuel Assurance est là pour vous épauler dans cet important projet de vie. Question de bien vous y préparer, nous avons rassemblé les 10 étapes incontournables du processus d’achat d’une nouvelle maison.

Un peu plus sur la récente explosion du marché immobilier

Un acheteur fructueux est un acheteur informé!

Au tout début de la crise sanitaire, soit en mars 2020, la Banque du Canada a baissé son taux directeur pour soutenir l’économie. Cette décision, en plus de l’augmentation du temps passé à la maison, a grandement influencé le marché immobilier au Québec. Plus précisément, de juin 2020 à aujourd’hui, le nombre de ventes a augmenté en moyenne de 43 %, comparativement à la même période en 2019.

Et qu’en est-il du prix des maisons? Le prix médian des maisons unifamiliales en novembre 2020 était de 23 % plus élevé que celui enregistré en 2019. Une chose est sûre, il se passe beaucoup de choses dans le marché immobilier québécois!

Les 10 étapes du processus d’achat d’une nouvelle maison

Votre décision est prise et vous allez de l’avant avec l’achat d’une nouvelle propriété? Soyez prêt à vous attaquer à ce processus emballant, mais parfois intimidant, en vous familiarisant avec les 10 grandes étapes à suivre pour acheter une maison présentées ci-dessous :

1. Déterminez votre budget

Avant de commencer vos recherches pour la maison de vos rêves, vous devez d’abord déterminer votre budget. Plusieurs facteurs entrent en jeu ici : votre mise de fonds, votre revenu familial, vos dettes actuelles et les paiements mensuels associés, vos frais fixes estimés liés à la maison (taxes foncières, électricité, versements hypothécaires, services publics, etc.), les frais de clôture et votre mode de vie.

Votre mise de fonds correspond à vos économies, moins le fonds d’urgence pour les imprévus qui, de manière générale, devrait vous permettre de vivre sans revenu pendant trois mois.

Vous devez aussi considérer votre capacité d’emprunt. Les banques utilisent plusieurs calculs pour la déterminer, notamment votre ratio d’endettement brut (RET), soit la portion de votre revenu annuel brut consacré à vos dépenses hypothécaires. Le RET ne devrait pas être au-delà de 30 à 32 %.

Pour vous aider tout au long du processus d’achat de votre maison, la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) met à votre disposition un cahier de travail et des listes de vérification gratuites. Des outils pratiques pour faciliter vos démarches!

2. Dressez la liste de vos critères (besoins, secteur, nombre de chambres, etc.)

Une fois que vous avez déterminé votre budget, établissez vos critères de sélection. Quels sont vos besoins? Dans quel secteur aimeriez-vous habiter? Combien de chambres voulez-vous? Les dresser par ordre de priorité vous aidera aussi, le moment venu, à prendre une décision éclairée.

Vos critères vous permettront d’évaluer le type de propriété qui répond le mieux à vos besoins et désirs. Par exemple, si vous souhaitez avoir vos parents vieillissants près de vous, acheter une maison multigénérationnelle pourrait être la solution idéale. Si la proximité du centre-ville est votre critère premier, un appartement en copropriété présente de grands avantages.

3. Magasinez votre hypothèque

Avoir une préautorisation hypothécaire avant de commencer vos recherches vous permettra d’agir rapidement quand vous trouverez la propriété de vos rêves. C’est particulièrement important dans le marché compétitif actuel.

Différents taux et types de prêt sont offerts, alors il est important de bien les comparer pour faire le bon choix, selon vos besoins. Avoir recours aux services d’un conseiller hypothécaire peut faciliter ce processus. Saviez-vous que vous n’avez pas à payer le conseiller hypothécaire? C’est plutôt le prêteur avec lequel vous contracterez votre hypothèque qui le paiera sous forme de commissions.

4. Choisissez votre notaire

Le notaire jouera un rôle clé durant tout le processus d’achat de votre maison. Il pourra vous aider à rédiger l’offre d’achat, en plus de revoir et d’échanger tous les documents importants pour l’achat de votre propriété. C’est souvent l’acheteur qui choisit le notaire, mais le vendeur peut aussi décider de faire intervenir son propre notaire. Peu importe le professionnel qui sera choisi, la loi impose qu’il soit impartial et indépendant.

5. Entamez les recherches

Après avoir déterminé votre financement, vos critères et vous être entouré de professionnels, il est temps de partir à la recherche de la maison parfaite. Même si le décor d’une propriété vous séduit, restez attentif aux détails comme la finition, le bruit, la luminosité, les fondations et les signes avant-coureurs comme les traces d’animaux nuisibles, d’infiltration d’eau, etc.

Si vous décidez d’acheter une maison en hiver, habillez-vous chaudement et prenez le temps d’inspecter l’extérieur de la maison, malgré les intempéries et la neige.

6. Faites votre offre d’achat

Vous avez trouvé la maison qui répond à tous vos critères? Il est temps de faire votre offre d’achat, aussi appelée « promesse d’achat », au vendeur. Pour vous aider à définir un prix, considérez les travaux urgents ou nécessaires et, bien sûr, le prix demandé. Dans un contexte où la surenchère prend de l’ampleur au Québec, déposer une offre largement en-dessous du prix demandé pourrait vous faire perdre la maison de vos rêves.

Peu importe le montant de votre offre d’achat, assurez-vous d’y inscrire qu’elle est conditionnelle à l’inspection. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises et serez protégé en cas de vices cachés.

7. Faites inspecter la propriété par un professionnel

Avant de réaliser le plus gros investissement de votre vie, vous devez vous assurer que la propriété qui fait battre votre cœur n’a pas de défauts majeurs. Pour ce faire, faites appel à un inspecteur en bâtiment certifié. En tant qu’acheteur potentiel, vous pouvez vous préparer à cette inspection en fournissant à l’inspecteur choisi une liste des éléments qui ont semé le doute lors de la visite.

Lisez le rapport d’inspection avec attention. S’il rapporte des problèmes qui nécessitent des travaux d’urgence et que votre offre est conditionnelle à l’inspection, vous pouvez demander au vendeur de les réaliser avant l’achat, diminuer le prix de votre offre d’achat ou encore annuler votre offre, et ce, sans conséquence.

8. Signez l’acte de vente

L’inspection n’a pas révélé de vices? Bonne nouvelle! Vous pouvez maintenant vous asseoir avec votre notaire, remplir les différents documents et signer l’acte de vente. C’est également le temps de payer le prix d’achat sur lequel vous vous êtes entendu avec le vendeur.

9. Contractez une assurance habitation

L’achat d’une maison est le plus gros investissement qui soit. Pour pouvoir en profiter l’esprit en paix, il est important de la protéger contre les sinistres et les autres incidents potentiels. À partir de l’échange de l’acte de vente et du paiement, la maison vous appartient et devient votre responsabilité. L’assurance habitation doit être négociée avant de finaliser l’achat car, lors de la signature, le notaire exigera, au nom du prêteur hypothécaire, une preuve d’assurance pour libérer les fonds.

L’assurance habitation vous offre aussi une assurance responsabilité civile qui vous protège si une personne subissait des dommages corporels ou matériels sur votre propriété. De plus, en souscrivant une assurance habitation rapidement après l’achat de votre maison, vous pourrez également avoir la tranquillité d’esprit pendant votre déménagement.

10. Installez-vous et célébrez

Plus qu’une étape colossale avant de pouvoir ouvrir la bouteille de champagne : le déménagement. Quelques semaines séparent habituellement la signature du contrat et la prise de possession. Profitez de cette occasion pour planifier votre déménagement, effectuer vos changements d’adresse et contacter les fournisseurs de services essentiels. Mieux votre déménagement sera planifié et coordonné, plus vite vous aurez une coupe de champagne à la main.

 

Le meilleur des succès dans le processus de l’achat de votre nouvelle maison!

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *