Esport
09:34 18 février 2020 | mise à jour le: 10 juillet 2020 à 11:16 temps de lecture: 2 minutes

Le coronavirus cause du trouble sur la scène Esports

Le coronavirus cause du trouble sur la scène Esports

L’épidémie de coronavirus, un cauchemar pour le sport électronique

En cours depuis le mois dernier, l’épidémie de coronavirus cause bien des problèmes à l’industrie du sport électronique. Les États-Unis imposent des restrictions aux voyageurs venant de Chine. Ceci a pour effet d’empêcher certaines équipes chinoises de participer à certains tournois se déroulant à l’international.

Mais ça ne s’arrête pas là. Certains événements sont même repoussés. Comme nous l’apprend Forbes, c’est le cas notamment du Global Series de PUBG qui devait se dérouler en avril à Berlin. PUBG Corp. a décidé de décaler l’événement à une date ultérieure. Blizzard, de son côté, s’est retrouvée contrainte d’annuler des matchs d’Overwatch devant se disputer en Chine en février et en mars. Ils se dérouleront à Séoul en Corée-du-Sud à la place. L’ESL One Los Angeles Major Chinese qualifier s’est joué une semaine en retard.

Comme The Esports Observer nous l’apprend, Tencent, le géant chinois des télécommunications, a même créé une fondation pour aider à combattre cette maladie. L’entreprise a réussi à amasser 215 millions de dollars US. De son côté le Sud-Coréen Smilebit a fait don de 1,43 million de dollars US directement aux autorités chinoises.

On espère que les choses vont rapidement s’arranger mais rien n’est moins sûr.

Un texte de Antoine Clerc-Renaud

Articles similaires