Entrepreneuriat
09:23 13 septembre 2022 | mise à jour le: 21 septembre 2022 à 12:36 Temps de lecture: 4 minutes

La Lichée: des caramels dont la popularité ne cesse de s’étendre

La Lichée: des caramels dont la popularité ne cesse de s’étendre
Photo: gracieusetéLa Lichée propose des caramels inspirés d’une recette de mamie Gertrude concoctée aux Îles-de-la-Madeleine.

ALIMENTATION – Il n’y a pas que la région de Québec qui tombe sous le charme des caramels La Lichée. Les parrains d’affaires de l’émission Dans l’œil du dragon y ont également succombé récemment. Même que le soutien de l’une d’entre eux devrait permettre à l’entreprise de Saint-Augustin-de-Desmaures de poursuivre son développement et d’accroitre son rayonnement à la grandeur de la province.

Le passage de Samuel Joly à l’émission Dans l’œil du dragon a donné un boum de visibilité à son entreprise. Photo gracieuseté

Séduite, la dragonne Isabèle Chevalier a offert une participation de 200 000$ en échange de 15% de la compagnie cofondée par Samuel Joly. Il faut dire que ce dernier, devenu unique propriétaire de l’entreprise depuis 2021, venait d’exposer des projections financières prometteuses. En effet, des ventes de 2M$ sont anticipées pour l’année en cours. La Lichée poursuit une croissance soutenue depuis sa création en 2017.

Articulé et convaincant, le jeune homme d’affaires retire une grande satisfaction de son passage à la populaire émission présentée sur les ondes de Radio-Canada Télé. «L’expérience a été aussi intéressante que constructive, confie-t-il. On a déjà senti des retombées positives après la diffusion en juin dernier. En plus de permettre aux gens de nous découvrir, cela aide à établir des contacts avec des partenaires potentiels. De nouvelles perspectives d’affaires s’ouvrent devant nous.»

Les louanges sont même venues d’autres dragons, entre deux alléchantes dégustations de produits. Ce fut le cas par exemple de Christiane Gagnon, qui s’est dit «impressionnée par le réseau de distribution comptant déjà plus de 300 points de vente». D’autant plus que ceux-ci se distinguent en regroupant quelques supermarchés, mais principalement des épiceries fines et des boutiques spécialisées. Une stratégie de démarrage considérée gagnante pour un tel produit niché.

Nouveaux produits

Distribué dans 300 points de vente spécialisés, le caramel à tartiner La Lichée ne cesse de gagner des adeptes. Photo gracieuseté

En constante élaboration de nouveaux produits, La Lichée propose à ce jour neuf sortes de caramels à tartiner. De l’aveu de Samuel Joly, les six saveurs originales (caramel au beurre, chocolat, fleur de sel, érable, choco-fleur de sel et café) sont à la base de la réussite de l’entreprise. Se sont ajoutées par la suite diverses versions ou propositions saisonnières, comme citrouille épicée ou whisky-érable (en collaboration avec la distillerie du Saint-Laurent). Sans oublier une barre de chocolat noire fourrée au caramel, sorte de Caramilk réinventée de luxe.

Pendant son passage télévisé, l’entrepreneur a d’ailleurs mentionné être à planifier l’acquisition de nouvelles machines, qui permettront de créer de nouveaux produits. Il précise que son focus restera orienté vers le caramel, le sucré et le gourmand. Les nouveautés prévues viendront complémenter la marque.

Un peu d’histoire

L’aventure a commencé dans la cuisine de mamie Gertrude, alors qu’elle concoctait son délicieux caramel au beurre aux Îles-de-la-Madeleine. En 2017, son petit-fils et deux de ses amis lancent officiellement La Lichée, afin de faire connaître ce trésor familial à travers le Québec. À l’époque, les trois entrepreneurs étaient loin de se douter de l’ampleur qu’allait prendre leur projet. Depuis 2021, Samuel Joly assume seul la direction de la compagnie de production.

Grâce à son équipe passionnée et dévouée, il peut s’assurer de maintenir la mission d’origine de l’entreprise: «vous faire retomber en enfance avec de délicieux caramels faits au Québec». En cours de route, la compagnie a quitté son petit local de L’Ancienne-Lorette, pour intégrer des locaux mieux adaptés dans le parc industriel de Saint-Augustin. De récents investissements permettent de soutenir la progression et le développement de la marque. En plus de la licence du MAPAQ, l’ajout de celle de l’ACIA ouvre les horizons au-delà des limites de la province de Québec.

«J’ai toujours su que j’avais un intérêt pour le monde des affaires. Il s’agit certes d’une bifurcation de parcours, mais ça reste dans le domaine du bien-être et du plaisir.» – Samuel Joly, président de La Lichée

Pour plus d’information: lalichee.co.

Le caramel au chocolat fait partie des six saveurs à la base du succès de l’entreprise installée à Saint-Augustin. Photo gracieuseté

Métro Média

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.