Entrepreneuriat
12:28 12 août 2022 | mise à jour le: 12 août 2022 à 13:38 Temps de lecture: 2 minutes

Hausse continue de l’activité dans le marché de l’emploi de Québec

Hausse continue de l’activité dans le marché de l’emploi de Québec
Photo: /gracieuseté - QILa région de Québec continue de faire mieux que le reste du pays.

STATISTIQUES. Les résultats de l’Enquête sur la population active (EPA) montrent une augmentation de 2500 emplois à Québec en juillet (+0,6%), soit une cinquième hausse consécutive. Il y avait ainsi 14 400 emplois de plus qu’en juillet 2021. Le marché du travail de la région demeure serré, avec un taux de chômage de 2,9 %. Il s’agit du plus faible taux au Québec et au Canada, alors qu’il a baissé de 0,1% par rapport à juin.

Le taux d’activité est en croissance pour un cinquième mois de suite s’établissant à 66,1% en juillet 2022. Ce taux, qui exprime la part de population active sur la population de 15 ans et plus, est supérieur à celui enregistré en juillet l’an dernier (65,1%). Un résultat attribuable à l’augmentation de l’activité chez les jeunes (15-24 ans) sur une année. Pour la principale tranche d’âge (25-54 ans) et celle des travailleurs expérimentés (55 ans et plus), on observe peu de variations.

Participation insuffisante

«Malgré cette hausse du taux d’activité, la participation au marché de l’emploi dans la RMR de Québec reste relativement basse. Cette situation, lègue de la pandémie, pourrait rester ainsi dans les prochaines années en raison du vieillissement démographique. En effet, la population vieillissante exerce une pression à la baisse sur le taux d’activité global, ce qui laisse entrevoir que la rareté de main-d’œuvre restera d’actualité», observe Émile Émond, économiste chez Québec International.

Il note également, les conditions actuelles du marché du travail sont confrontées à des taux de chômage au plancher et à un nombre sans précédent de postes vacants. Cela survient alors que l’inflation au Canada enregistre des variations annuelles les plus fortes en près d’une quarantaine d’années (+8,1% sur 12 mois en juin). Or, la situation de l’emploi est l’un des facteurs qui contribuent à la hausse du coût de la vie.

Baisse généralisée du chômage

Les données comparables indiquent que l’emploi a peu fluctué en juillet au Québec (-0,2%) et au Canada (-0,1%). Le taux de chômage se situe respectivement à 4,2% dans la province et à 4,9% au pays.

(Source: QI)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.