Entrepreneuriat
07:09 6 août 2022 | mise à jour le: 6 août 2022 à 12:14 Temps de lecture: 5 minutes

Go Rampe veut faciliter l’accès universel aux loisirs aquatiques

Go Rampe veut faciliter l’accès universel aux loisirs aquatiques
Photo: gracieuseté Go RampeLes personnes en fauteuil roulant peuvent profiter des abords d’un plan d’eau grâce au déroulement d’un tapis d’accès de plage.

SOCIÉTÉ. Bien implantée dans la région de Québec, Go Rampe se lance dans l’accessibilité aux loisirs aquatiques. L’entreprise spécialisée dans la fabrication et la distribution d’équipements visant à faciliter l’existence des personnes à mobilité réduite veut qu’elles profitent également des activités estivales de plein air. Tel est la nouvelle mission que se donne l’équipe de passionnés qui dessert l’ensemble du Québec depuis 10 ans.

Sensible à la cause de l’accessibilité universelle, le président fondateur de Go Rampe, Marc Lacasse, a créé son entreprise pour y contribuer. Photo gracieuseté Go Rampe

Il faut dire que le président fondateur de la compagnie a une sensibilité toute particulière pour la cause. En effet, Marc Lacasse a vécu momentanément la réalité des personnes affectées par une limitation dans leurs déplacements. Un accident vasculaire cérébral (AVC) l’a cloué au lit un certain temps en raison d’une paralysie temporaire au début des années 2010. Par une chance inouïe, il s’en est remis complètement et sans séquelles.

«Ça m’a ouvert l’esprit aux difficultés auxquelles doivent se mesurer les gens ayant à se déplacer en fauteuil roulant ou même à l’aide d’un déambulateur. Je me suis rendu compte que les services étaient encore peu développés au Québec, quand ils ne se limitaient pas à importer des produits étrangers pour les installer ici et là. J’ai alors décidé de vouer ma vie professionnelle à aider les autres en lançant une entreprise spécialisée dans la fabrication d’accessoires et de rampes d’accès universel», raconte l’entrepreneur originaire de Sainte-Foy.

Pour lui, plus il y aura d’offres dans ce marché, mieux ce sera pour la société. C’est pourquoi son équipe ne cesse d’élargir la gamme de produits qui peuvent contribuer à rendre accessibles à tous les milieux de vie, de travail et de loisirs. Ainsi, après les rampes en tous genres, Go Rampe a ajouté la fabrication de plateformes élévatrices et de monte-escaliers (chaises ascenseurs). Et voilà qu’un nouveau créneau prometteur se profile à l’horizon avec les tapis d’accès de plage et les fauteuils roulants flottants.

Appel à la réflexion

Dans la foulée, Marc Lacasse invite les centres de loisirs, campings, camps de vacances, bases de plein air de même que les municipalités et la Sépaq à se questionner sur l’accessibilité à leurs installations de plaisance. Nombreux au Québec, les plans d’eau représentent une source de plaisir qui vient avec des enjeux d’accès pour les personnes à mobilité réduite. Leur donner la chance de profiter des plages et bords de lac en toute sécurité, sans le stress d’affronter un terrain hostile, devient envisageable.

Le fauteuil roulant flottant permet à son utilisateur d’être accompagné jusque dans l’eau pour s’offrir une baignade sécuritaire. Photo gracieuseté Go Rampe

«Il existe des solutions pour rendre piscines, rivages et centres nautiques plus inclusifs pour les gens en situation de handicap. En plus de fabriquer les rampes d’accès modulaires, notre entreprise relève des défis d’adaptation sur mesure. Parmi nos récentes conceptions, note-t-il, on retrouve une structure facilitant l’embarquement d’un fauteuil roulant sur une planche à pagaie adaptée. Un projet réalisé en collaboration avec l’Association régionale de loisirs pour personnes handicapées de la Capitale.»

Clientèle élargie

Se faisant un devoir de conscientiser la population en général à la réalité des personnes à mobilité réduite, M. Lacasse rappelle que celles-ci ont un entourage qui fera des choix de sorties en fonction de l’accessibilité. Pour les commerçants et les administrations municipales, il ne s’avère donc pas très rentable de penser économiser de l’argent en limitant les investissements en la matière. Surtout que des programmes gouvernementaux de subventions sont offerts.

«Il y a près d’un million d’individus en situation de handicap léger à lourd au Québec. Loin d’être seuls, ces gens ont une famille, des amis et font partie d’une communauté. Bref, si l’accès à votre établissement ou à votre service n’est pas convivial pour les déambulateurs et les fauteuils roulants, c’est toute une partie de la clientèle qui ira ailleurs lors de prochaines retrouvailles en groupe.

«Négliger la clientèle des personnes à mobilité réduite s’avère pénalisant à double titre. D’abord, pour l’accès universel de tous, mais aussi pour les affaires.» – Marc Lacasse, président fondateur Go Rampe

Pour plus d’information: www.gorampe.com.

Une récente collaboration a permis de mettre au point une rampe pour stabiliser un fauteuil roulant sur une planche à pagaie adaptée. Photo gracieuseté Go Rampe

Métro Média

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.