Entrepreneuriat
14:30 4 février 2022 | mise à jour le: 4 février 2022 à 14:32 Temps de lecture: 3 minutes

Remontée du taux de chômage à 3% en janvier à Québec

Remontée du taux de chômage à 3% en janvier à Québec
Photo: gracieusetéLes secteurs de l'hôtellerie et de la restauration ont été particulièrement affectés par le resserrement des consignes sanitaires.

STATISTIQUES. Au cours du premier mois de 2022, le chômage a connu une rare et faible hausse en cinq mois dans la région de Québec. Le marché de l’emploi demeure en position enviable affichant le deuxième meilleur rendement au pays, derrière Sherbrooke.

Les données de la récente Enquête sur la population active (EPA) reflètent les effets du resserrement des consignes sanitaires. Ces mesures plus sévères ont été imposées à la suite de la propagation du variant Omicron à la fin du mois de décembre.

Néanmoins, le taux de chômage reste faible historiquement alors que le marché du travail de Québec est caractérisé par la rareté de main-d’œuvre. Rappelons que le taux de chômage s’est rapidement resserré après avoir atteint un sommet au début de la pandémie (11,9% en mai 2020).

«Comme ce fut le cas en 2021, une détérioration du secteur de l’emploi était attendue en début d’année 2022 en raison du resserrement des mesures de santé publique. Encore une fois, tout indique que certaines industries comme l’hébergement et la restauration sont plus touchées que d’autres. Toutefois, le choc sur l’emploi s’annonce moindre que celui de l’an dernier», observe Émile Émond, économiste chez Québec International.

Selon ce dernier, les chiffres de janvier montrent que la tenue de l’emploi en ce début 2022 sera, certes, affectée par les mesures sanitaires. Par contre, à plus long terme, c’est l’évolution de la population active qui sera un facteur déterminant. Au mois de janvier, celle-ci a inscrit une baisse pour un quatrième mois d’affilée.

Faits saillants

  • La région de Québec enregistre un 3e recul consécutif du nombre de personnes en emploi (-3000), en baisse de 0,7%. On dénombre désormais 434 900 emplois, un niveau comparable à celui d’avant la pandémie, au mois de février 2020 (435 400).
  • Dans l’ensemble du Québec, les données comparables indiquent que l’emploi a diminué de 3800 (-0,1%) tandis que le taux de chômage a atteint 4,9%.
  • Au Canada, le taux de chômage a aussi grimpé pour atteindre 6,5% au premier mois de 2022.
Coup d’oeil aux données du marché de l’emploi en janvier 2022, dans les grands centres urbains du pays. Tableau gracieuseté – QI

Métro Média

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.