Entrepreneuriat
16:55 28 octobre 2021 | mise à jour le: 28 octobre 2021 à 16:55 Temps de lecture: 4 minutes

La Recyclerie ouvre ses portes à Limoilou

La Recyclerie ouvre ses portes à Limoilou
Photo: Métro Média Vincent DesbiensLa nouvelle initiative de La Patente offrira un service local de collecte et de valorisation des matériaux et du matériel usagé.

La coopérative Atelier La Patente de Limoilou a récemment ajouté La Recyclerie à son offre de services. Le nouveau projet de l’organisme permettra à ses membres et à la population de venir s’équiper en matériaux et en matériel de construction à moindres coûts pour la réalisation de leurs projets.

Les responsables de La Patente ont mis sur pied un système de collecte de matériaux usagés qui pourront être réutilisés à d’autres fins par la clientèle. Le bois, le métal, le textile et les composantes électroniques seront triés, nettoyés et valorisés par les employés et les bénévoles de l’organisme. Un point de vente a également été aménagé à l’intérieur des locaux, afin de permettre à tous de venir s’équiper pour leurs réalisations.

«Ça fait deux ans qu’on travaille sur cette idée-là, confie l’une des coresponsables de La Patente, Mélanie Pelletier. C’est dans une optique environnementale qu’on a décidé de mettre La Recyclerie sur pied. Souvent, les matériaux qui ne sont pas utilisés finissent par traîner pendant des années chez les gens, ou pire, sont directement jetés.»

Une partie de l’espace alloué à La Recyclerie dans les locaux de l’organisation sert à l’entreposage de matériel de quincaillerie comme des vis, des clous, des crochets et des pentures de porte. Les différents produits sont vendus à l’unité ou au poids, encore une fois pour limiter l’accumulation de matériel de construction dans les chaumières de la Capitale-Nationale.

«Les quantités de vis que l’on trouve dans les quincailleries sont souvent bien au-delà de ce dont on a réellement besoin pour mener un projet de rénovation à bien. On a tous beaucoup trop de types de vis chez nous pour ce qu’on en fait. C’est pour ça qu’à La Recyclerie c’est possible d’acheter la quantité exacte de matériel nécessaire, pour éviter de devoir utiliser de l’espace dans la maison ou dans le garage pour des affaires qui ne font que prendre la poussière», fait valoir Mme Pelletier.

Le projet de La Patente a été bonifié par la participation financière de 30 000$ de la Caisse Desjardins de Limoilou et son Fonds écoresponsable. Le soutien de l’institution a permis aux responsables de l’atelier de se doter de conteneurs, afin d’entreposer plus facilement les dons de la communauté.

«C’est un projet extraordinaire et je suis ébahi par le résultat. La Caisse est extrêmement fière d’encourager ces idées qui font une différence pour les habitants du quartier», se réjouit le président du conseil d’administration de la Caisse populaire de Limoilou, Samuel Proulx-Lemire.

Partage des savoirs

La coopérative La Patente compte profiter de l’arrivée de La Recyclerie pour bonifier son offre en matière de formation pour les membres. «Nous avons déjà plusieurs programmes grâce auxquels il est possible d’en apprendre davantage sur différentes techniques pratiques. On veut ajouter des cours en lien avec ce qu’on fait à La Recyclerie», affirme la coresponsable Édith Gilbert.

Des formations valorisant le réemploi de matériaux, des conférences et des ateliers sur la gestion des matières résiduelles sont tous au programme de l’organisme.

La Recyclerie de l’Atelier La Patente est ouverte au public le mardi entre 9h et 20h30 et le samedi entre 10h30 et 16h30. Il est possible d’en savoir plus sur la liste des matériaux acceptés par la coopérative sur le site internet https://atelierlapatente.org/recyclerie/.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *