La parole aux candidats Charlesbourg–Haute-Saint-Charles

La parole aux candidats Charlesbourg–Haute-Saint-Charles

POLITIQUE. Cette semaine, nous vous présentons les candidats dans la circonscription Charlesbourg–Haute-Saint-Charles à l’aide de cinq phrases à compléter.

 

Guillaume Bourdeau a développé jeune son intérêt pour la politique. À la suite à un baccalauréat en sciences politiques et de nombreux voyages, il étudie les relations internationales et le japonais, puis travaille pour la fonction publique québécoise (Photo gracieuseté)

Guillaume Bourdeau, NPD
1 – Je me présente en politique parce que
 «j’ai envie de contribuer à l’amélioration du bien-être collectif et de m’impliquer pour que les citoyens, actuels et futurs, du Québec et du Canada puissent avoir un avenir vert avec des soins de santé adéquats et une économie stable.»

2 – Ma priorité locale après mon élection sera «d’écouter les citoyens et leurs préoccupations puisque ce sont eux qui m’auront élu. Il faut trouver des solutions pour répondre au manque de main-d’œuvre et, également, mettre en place des programmes pour favoriser le transport en commun.»

3 – Pour son développement économique, la région de Québec a besoin de «trouver des solutions afin de régler son problème de manque de main-d’œuvre et d’investir dans la recherche de l’innovation afin de créer de nouveaux emplois dans des secteurs comme l’énergie verte.»

4 – La protection de l’environnement passe par «une meilleure réglementation concernant l’émission de GES, de nouveaux crédits d’impôt pour les achats de véhicules « zéro émission » et d’investissements supplémentaires dans les secteurs des énergies vertes et renouvelables.»

5 – À l’ère numérique, notre identité culturelle nécessite «d’être reconnue et protégée. C’est pourquoi le NPD s’est engagé dans la voie du fédéralisme asymétrique, s’est engagé à reconnaître le statut particulier de la Nation québécoise et s’est engagé à ne pas contester la loi québécoise sur la laïcité.»

 

René-Paul Coly a immigré au Québec en 2002. Il est père de deux filles nées en Afrique qui habitent au Québec avec lui. (Photo gracieuseté)

René-Paul Coly, Parti libéral

1 – Je me présente en politique parce «que je suis engagé pour le bien commun.»

2 – Ma priorité locale après mon élection sera «d’être à l’écoute de mes concitoyens afin d’identifier tous les besoins.»

3 – Pour son développement économique, la région de Québec a besoin de «plus d’investissements à tous les niveaux, plus de recherches, d’innovations et de développements.»

4 – La protection de l’environnement passe par «la transition énergétique, la responsabilisation et la conscientisation des décideurs.»

5 – À l’ère numérique, notre identité culturelle nécessite «beaucoup d’humanité, de formation à tous les niveaux, de recherches et de développements.»

 

 

 

 

Alain D’Eer est un cinéaste et réalisateur également formé en éducation, journalisme, science politique et sociologie. Il a réalisé des émissions et réalisé diverses campagnes promotionnelles et publicitaires, notamment dans le milieu syndical. (Photo gracieuseté)

Alain D’Eer, Bloc Québécois
1 – Je me présente en politique «pour mettre fin au cynisme politique que représentent les Conservateurs dans la région. C’est pour défendre nos valeurs, notre environnement, notre laïcité et notre langue commune, le français.»

2 – Ma priorité locale après mon élection sera «la mobilité durable, alors que le parti Conservateur veut sabrer le programme d’infrastructure du gouvernement fédéral. Je souhaite qu’il soit bonifié pour que le tramway se rende jusqu’à l’avenue de la Faune par exemple. La bonification des pensions de vieillesse basée sur les salaires pour les aînés fait partie de mes priorités.»

3 – Pour son développement économique, la région de Québec a besoin «d’une offre de mobilité durable étendue pour les citoyens de la couronne nord prenant la forme d’une plus grande déserte du tramway et des Trambus ainsi que l’accessibilité à l’autopartage. Pour pallier la pénurie de main d’œuvre, nous appuyons le gouvernement du Québec pour que la sélection des immigrants soit entièrement contrôlée par le gouvernement du Québec sur une base régionale.»

4 – La protection de l’environnement passe par «la réduction rapide et significative de notre dépendance aux énergies fossiles. Le Bloc Québécois propose différentes mesures pour réduire nos émissions de GES et protéger notre environnement. Une loi pour forcer le gouvernement à respecter les cibles de l’accord de Paris.»

5 – À l’ère numérique, notre identité culturelle nécessite «de déposer un projet de loi pour qu’Ottawa reconnaisse l’existence d’une culture québécoise et en fasse la promotion auprès des différentes plateformes en ligne, Netflix, Spotify, etc. et un des engagements phares du Bloc Québécois est la mise sur pied d’un CRTC québécois, le Conseil québécois de la radiodiffusion et des télécommunications.»

Samuel Moisan-Domm a été initié aux valeurs et aux idées du Parti vert par son père. Il est un ardent défenseur de l’environnement depuis son plus jeune âge. (Photo gracieuseté)

 

Samuel Moisan-Domm, Parti vert
1 – Je me présente en politique parce «qu’il est temps d’agir maintenant pour nous et nos enfants afin de contrer la menace climatique, s’assurer d’un avenir prospère digne du 21e siècle et améliorer notre qualité de vie.»

2 – Ma priorité locale après mon élection sera «d’améliorer le transport en commun en appuyant le prolongement du tramway jusqu’au Terminus du Zoo et en augmentant la fréquence des autobus au Lac-Saint-Charles et à Saint-Émile.»

3 – Pour son développement économique, la région de Québec a besoin de «stimuler l’innovation et la productivité au sein des entreprises ainsi que de se libérer du pétrole, l’équivalent d’un réinvestissement de 15 milliards de dollars dans l’économie du Québec.»

4 – La protection de l’environnement passe par «la restauration complète des protections de la Loi sur les eaux navigables et d’investir davantage dans l’amélioration de la santé du lac Saint-Charles afin de mettre fin à son vieillissement prématuré.»

5 – À l’ère numérique, notre identité culturelle nécessite «de s’assurer que les plateformes de médias sociaux paient des impôts et perçoivent la taxe fédérale, comme c’est le cas pour toute autre entreprise, afin d’éliminer cette compétition déloyale des médias étrangers.»

 

Pierre Paul-Hus est diplômé en science politique à l’Université Laval et possède une formation militaire d’officier. Propriétaire de Prestige Groupe Média depuis 1995, il a passé le flambeau à sa conjointe depuis son élection comme député. (Photo gracieuseté)

Pierre Paul-Hus, Conservateur
1 – Je me présente en politique parce que «je le fais par conviction et afin de continuer le travail commencé dans Charlesbourg–Haute-Saint-Charles. Depuis 2015, je me fais un devoir de représenter ma circonscription à Ottawa et j’en suis très fier lorsque je vois mes interventions et le nom de Charlesbourg–Haute-Saint-Charles au bas de l’écran.»

2 – Ma priorité locale après mon élection sera «au-delà des grands enjeux nationaux, la protection du lac Saint-Charles est ma priorité afin de conserver l’eau potable de nombreux citoyens de la ville de Québec.»

3 – Pour son développement économique, la région de Québec a besoin «d’un 3e lien pour le transport routier et inter rives. De plus dans quelques années la voiture électrique ayant un impact sur notre environnement aura aussi besoin des routes pour circuler.»

4 – La protection de l’environnement passe par «une sensibilisation et un geste concret de chacun de nous. Je suis fier de notre plateforme environnement qui a 55 mesures efficaces.»

5 – À l’ère numérique, notre identité culturelle nécessite «de passer par nos médias locaux régionaux et la mise en valeur de notre culture et de notre ADN.  je suis conscient de la réalité des nouvelles plateformes et de leurs impacts.»

 

 

NDLR – Joey Pronovost du Parti populaire n’a pas donné suite à nos demandes d’entrevues.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires