Économie
08:26 26 janvier 2020

Croissance attendue des reventes résidentielles à Québec en 2020

Croissance attendue des reventes résidentielles à Québec en 2020
Le directeur de l’analyse de marché à l’APCIQ, Charles Brant, estime que les indicateurs économiques sont tous favorables à l’accès à la propriété dans la région de Québec. (Photo Métro Média – François Cattapan)

PERSPECTIVES. Le marché immobilier de la région de Québec devrait continuer sur sa lancée au cours de 2020. Après avoir connu une excellente performance en 2019, les acteurs de ce secteur de l’économie anticipent l’atteinte d’un nouveau sommet cette année pour le nombre de transactions.

Cette prévision encourageante ressort de la conférence Fenêtre sur le marché immobilier, organisée par l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ). L’exercice visait à présenter le bilan de l’an dernier et à jeter un coup d’œil vers l’avenir immédiat du marché régional de la revente.

Selon Charles Brant, directeur du service d’analyse de marché à l’APCIQ, le marché immobilier résidentiel de Québec demeurera très dynamique en 2020. La combinaison d’une bonne croissance économique, de flux migratoires positifs, palliant en partie les enjeux de pénurie de main-d’œuvre, et d’une situation de plein emploi qui se caractérise par une hausse significative des revenus disponibles, sont autant de facteurs supportant la poursuite d’une amélioration des conditions de marché en 2020.

«Le nombre de transactions dans la région de Québec devrait grimper autour de 8950 unités en 2020. Dans ce contexte, les conditions de marché continueront de s’améliorer en faveur de l’acheteur pour l’unifamiliale, alors que la copropriété glissera vers l’équilibre dans certains secteurs», prévoit M. Brant.

À son avis, cette évolution du marché permettra de prévoir une croissance des prix proche de 4% pour l’unifamiliale, ce qui amènera le prix médian à 269 200$. Pour la copropriété, le prix médian devrait augmenter de près de 2%, pour afficher 195 100$.

Observations expertes additionnelles

«L’arrivée de la Loi 16 visant l’encadrement des inspections des immeubles en copropriété devrait rassurer le marché des condos. Cela favorisera la pérennité des infrastructures et la progression des valeurs.» – François Desrosiers, professeur titulaire en finance et immobilier à l’Université Laval

«Malgré les rumeurs de ralentissement et de récession, l’économie de la région de Québec continuera à très bien se porter. La forte croissance se maintient depuis quelques années et les taux d’intérêt devraient demeurer bas à moyen terme. Cela favorise des investissements soutenus, l’essor de l’emploi, la hausse des salaires, la confiance des ménages et, ultimement, l’augmentation de la demande résidentielle.» – Hélène Bégin, économiste principale au Mouvement Desjardins

Avec des prix et des aux hypothécaires abordables, Québec devrait atteindre un nouveau sommet de transactions immobilières. (Tableau gracieuseté)

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *