Débats
06:48 12 septembre 2022 | mise à jour le: 12 septembre 2022 à 12:01 Temps de lecture: 4 minutes

Un Augustinois déplore être bâillonné par son maire

Un Augustinois déplore être bâillonné par son maire
Photo: Infographie Métro Média

À la suite de deux questions lues par la greffière lors de la séance (du conseil municipal de Saint-Augustin-de-Desmaures) du 30 août, l’exaspération du maire a été telle qu’il a décidé de tenter de bâillonner le citoyen Marcel Rodrigue qui respectait scrupuleusement la règle du maire de 250 mots. Ainsi, pour éviter les questions embêtantes avec une mise en contexte, il a décidé de limiter le nombre de mots à 50 au lieu de 250!

Aussi, les citoyens sont invités à faire parvenir leurs questions par courriel à l’adresse (greffe@vsad.ca) avant 16h30 le jour de la séance, en identifiant clairement dans l’objet (Question pour le conseil municipal – en précisant la date de l’assemblée publique). Les questions doivent être courtes, concises et contenir un maximum de 50 mots.

Le 29 août, le citoyen Marcel Rodrigue a envoyé les deux questions suivantes à être lues par la greffière lors de la période de questions de la séance du conseil du 30 août:

  1. Rémunération des élus municipaux (108 mots)

En vertu des ententes de travail, les employés de VSAD ont bénéficié d’une indexation salariale de 2% pour l’année 2022. La rémunération de base des élus a augmenté de 3,8% au 1er janvier 2022 conformément au Règlement relatif au traitement des élus municipaux. En date du 31 juillet 2022, l’indice des prix à la consommation de la province de Québec a augmenté de 6,6% au cours des 12 derniers mois. Si la tendance se maintient, les élus municipaux verront leur salaire augmenter de 6,6% au 1er janvier 2023. Ne serait-il pas opportun de modifier le Règlement 2016-504 afin de limiter l’augmentation salariale des élus municipaux en 2023?

Réponse du maire: légalement le règlement respecte la législation et que la rémunération des élus sera ajustée en conséquence.

  1. Litige lié aux dépenses d’agglomération (108 mots)

La Direction de L’Ancienne-Lorette a évalué à 17M$ la valeur du litige pour les années subséquentes à 2016 alors que la Direction de VSAD n’a pas divulgué ces renseignements importants dans le Rapport financier 2021. Or, l’encaissement récent d’une somme provisoire de près de 17 M$ démontre que mon questionnement de mai dernier était pertinent. La Ville de Québec a remboursé depuis 2018 près de 53 M$ à VSAD. Avec un excédent accumulé qui devrait avoisiner les 89 M$ au 31 décembre 2022, ne serait-il pas opportun d’alléger le fardeau fiscal des Augustinois en 2023?

Réponse du maire: non.

Extrait des nouvelles municipales de Félix Meisels

«Au début de la séance, le maire a annoncé que lorsque les questions des citoyens sont acheminées par courriel, elles devront avoir un maximum de 50 mots. Ce changement survient, selon M. Juneau, parce qu’il y a des laïus, préambules et plaidoyers politiques ou avec de fausses informations dans les documents transmis par courriel. Il invite les gens qui voudraient poser des questions de plus de 50 mots à se présenter en personne. C’est la 2e fois en quelques mois que le maire resserre la règle, puisqu’il avait auparavant imposé une limite de 250 mots. Pour vous donner une idée, ce paragraphe compte 105 mots.»

Le droit de poser des questions par courriel?

Le conseiller Simard a maintes fois invité le citoyen Marcel Rodrigue à sortir de son sous-sol et à venir poser ses questions en présentiel lors des séances du conseil. Le maire Juneau et le conseiller Simard pourraient alors tenter de ridiculiser le citoyen devant les caméras! Enfin, la limite de 250 mots qui vient de passer à 50 mots est une règle arbitraire décidée par le maire Juneau, qui ne se retrouve pas dans les règles officielles de la Ville de Saint-Augustin. Quand j’ai questionné la greffière sur cette règle, elle m’a invité à consulter mon propre conseiller juridique!

Vive la démocratie!

Marcel Rodrigue, citoyen de Saint-Augustin

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.