Débats
14:38 23 août 2022 | mise à jour le: 23 août 2022 à 14:38 Temps de lecture: 2 minutes

Les slogans: retour dans le passé

Les slogans: retour dans le passé
Photo: Infographie Métro Média

Les cinq partis politiques ont maintenant fait connaître leur slogan pour la campagne électorale 2022 qui prendra fin le 3 octobre lors du jour du scrutin. Plusieurs analystes de la scène politique semblent attacher une certaine importance au slogan retenu par chacun des partis.

Par curiosité, je me suis amusé à vérifier quel était le slogan du parti vainqueur de 1960 à 1981. En 1960, le PLQ remporte l’élection avec le slogan  « C’est le temps que ça change », En 1962, de nouveau le PLQ avec son « Maîtres chez nous », En 1966, l’UN prend le pouvoir en favorisant « Québec d’abord ». En 1970, le PLQ l’emporte avec son slogan « 100 000 emplois ». En 1973, le PLQ réitère avec le slogan « Bourassa construit ». En 1976, le PQ emporte sa première élection générale avec le slogan « On a besoin d’un vrai gouvernement ». Enfin, en 1981, autre victoire du PQ avec le slogan « Faut rester forts au Québec ».

Jetons maintenant un rapide coup d’oeil sur les slogans des cinq partis qui se feront la lutte au cours de la campagne 2022. Pour la CAQ, « Continuons »,  pour le PLQ, « Votez vrai. Vrais enjeux. Vraies solutions », le PCQ, « Libres chez nous », QS, « Changer d’ère » et le PQ, « Le Québec qui s’assume. Pour vrai »

Certains diront qu’il n’y a pas de corrélation directe entre le slogan et le résultat du vote. Peut-être. Toutefois, le slogan apparaîtra dans tous les messages publicitaires des partis, sur les pancartes des candidats affichés sur les poteaux sans parler du nombre effarant d’occasions où les candidats l’utiliseront dans leurs rencontres avec leurs électeurs potentiels. Quoi qu’il en soit, un fait est certain : les slogans n’ont pas fini de faire parler d’eux d’ici le 3 octobre.

Henri Marineau, Québec

Articles similaires

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  • Robert Lachance

    Merci pour le premier paragraphe, phare éclairant !

    Pour le deuxième, je vais produire bientôt un ou deux dispositifs de comparaisons par paire avec lesquels il sera possible de réfléchir seul ou avec d’autres et communiquer scientifiquement sur les slogans.

    Je ne me rappelle pas si Maurice Le Noblet-Duplessis avait des slogans mais je me souviens bien qu’un jour, ( était-ce un soir, Marie Carmen, L’aigle noir) il avait débuté son allocution par les mots : Électeurs, Électrices … électricité.

    Par ailleurs, pour que l’élection du 3 octobre en soit une qui porte en priorité sur la poursuite et l’approfondissement de la réforme électorale entreprise en 2019-2021, la continuation (Continuons), j’intitule des tableaux graphiques politiques sur mon blogue RJJYL Électeurs, Électrices … élections. Les tableaux stipulent 2022.

    RJJYL