Débats
11:21 19 novembre 2021 | mise à jour le: 19 novembre 2021 à 11:21 Temps de lecture: 2 minutes

La CAQ, passeport pour l’indépendance?

La CAQ, passeport pour l’indépendance?
Photo: Métro Média

À mes yeux, il est écrit dans le ciel que la Coalition Avenir Québec (CAQ) formera le prochain gouvernement en 2022 et qu’il sera majoritaire. Sondages après sondages, le premier ministre François Legault atteint des sommets de popularité très confortables, et le degré de satisfaction eu égard à sa gestion du Québec suit la même tendance.

Dans cette foulée, François Legault a réussi à ranimer la flamme nationaliste des Québécois en s’érigeant comme le défenseur des juridictions du Québec face à Ottawa, notamment en santé. Les Québécois retrouvent peu à peu leur ferté de faire partie d’un Québec qui ose s’affirmer devant le fédéral. De plus, l’achat local est grandement valorisé et perçu comme un moyen d’encourager les commerçants d’ici.

À l’époque où François Legault occupait le poste de ministre des Finances pour le Parti québécois (PQ), il avait rédigét le budget de l’an 1 d’un Québec souverain. Aujourd’hui, son penchant naturel pour un Québec économiquement fort n’a pas perdu de sa vigueur ni de sa détermination.

Sur un autre plan, la loi sur la laïcité du Québec répond sans contredit aux aspirations des Québécois de s’épanouir dans un État où la liberté en matière de croyances religieuses transcende toute contrainte extérieure.

Enfin, les efforts consentis par le gouvernement pour ajouter plus de mordant à la loi 101, même si les mesures proposées auraient avantage à mieux protéger le français, notamment dans le grand Montréal métropolitain, laissent présager un avenir meilleur pour la sauvegarde et la promotion de notre identité francophone.

Dans un tel contexte, la CAQ deviendrait-elle le « passeport » pour l’indépendance du Québec? François Legault, l’ex-souverainiste convaincu à l’époque de son passage avec le PQ,  est-il en train de préparer la voie à la mise sur pied d’une constitution du Québec? Son nationalisme acharné le conduira-t-il jusque-là? À mon avis, les planètes semblent s’aligner pour un tel dénouement…

Henri Marineau, Québec

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *