Culture
20:19 12 février 2014 | mise à jour le: 12 février 2014 à 20:19 temps de lecture: 2 minutes

Joannie Daigneault au temps de la Renaissance

Après près de cinq ans de travail, Joannie Daigneault a mis la touche finale à son premier roman. La princesse de Saxe, un premier roman historique, a été écrit à temps perdu. Historienne de formation, l’auteure de 29 ans est enseignante au collégial.

Son projet d’écriture est né lors des visites dans les châteaux de La Loire en France. Le paysage et l’univers semblent l’avoir inspiré non seulement pour le livre, mais aussi dans ses études. La jeune femme ayant grandi dans Les Saules s’est spécialisée spécifiquement à l’époque de la Renaissance. Passionnée, elle a aussi choisi d’ancrer l’intrigue dans cet univers. «Ça m’a pris des années à développer. Il y a eu beaucoup de recherches à faire sur le milieu de la noblesse», explique-t-elle.

Le roman raconte les aventures de Gisèle, la princesse de Saxe, appartenant à l’élite. L’héroïne verra ses fiançailles rompues et le conte de fées prendra une autre direction. «C’est l’histoire de la quête du bonheur lorsque ça ne se passe pas comme l’on veut», conclut Mme Daigneault.

Le roman La princesse de Saxe est publié à compte d’auteur. Pour plus d’infos: http://www.joanniedaigneaultauteure.com/-La-princesse-de-Saxe-.html

 

 

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *