Culture
16:36 22 juin 2014 | mise à jour le: 22 juin 2014 à 16:36 temps de lecture: 3 minutes

Carrefour artistique de Wendake: un projet de plus d’un million de dollars

WENDAKE – Le projet de Carrefour artistique de Wendake est toujours à l’ordre du jour du Conseil de la nation huronne-wendat (CNHW). Ce dernier est en attente d’une réponse d’une demande de financement auprès du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), assure le chef responsable du développement économique et chargé du projet du Carrefour artistique de Wendake, Jean-Philippe Sioui.

Le coût total est évalué à près de 1,065M$. Une fois le financement déterminé, un important chantier sera mis en route. Les locaux doivent être adaptés afin d’aménager le studio de radio ainsi que le bistro qui comprendra une scène intérieure. «Si tout va bien, on souhaite ouvrir à la fin de l’été ou au début de l’automne. À l’approbation des subventions, le chantier sera lancé», explique Jean-Philippe Sioui.

Grâce à la Boîte à chansons, le CNHW souhaite proposer un lieu de rassemblement. «Un objectif important pour moi est le lieu de rencontre pour les résidents de la nation», précise-t-il, ajoutant que depuis un peu moins de dix ans, il n’existe plus de site du genre depuis la démolition de la salle communautaire.

Il s’agira d’un endroit de prédilection également pour les touristes. «Ils vont pouvoir rencontrer les membres de la nation sur place, explique M. Sioui. Il va y avoir un partage qui va se faire.» De cette façon, les visiteurs pourraient bien prolonger leur séjour à Wendake.

Le projet devrait créer entre cinq et dix emplois à court et moyen terme. Le CNHW souhaite que le Carrefour artistique de Wendake crée des revenus communautaires et anime le sud de Wendake.

Des spectacles extérieurs radiodiffusés

Le CNHW planifie également l’achat de matériel pour la scène extérieure en vue de diffuser à la radio les chansonniers autochtones ou allochtones en spectacle à l’agora. «On aimerait installer un abri trois saisons sur l’amphithéâtre», ajoute M. Sioui. Ozalik est un bon exemple puisque lors des intempéries, la tenue extérieure du spectacle était difficile. L’achat de cette installation rendra la tâche plus facile.

Le projet en chiffres

Améliorations locatives du local destiné à la radio communautaire: 115 000$

Améliorations locatives du local destiné au bistro: 225 000$

Achat d’équipement radiophonique: 275 000$

Achat d’équipement pour la scène intérieure du bistro: 175 000$

Pour en savoir plus:

Une émission spéciale pour les 30 ans de la radio de Wendake

et Primeur: Un bistro à naître à Wendake

 

 

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *