Culture
19:36 22 août 2013 | mise à jour le: 22 août 2013 à 19:36 temps de lecture: 3 minutes

Anthony Drouin: un jeune ayant plus d’un tour dans son sac

Anthony Drouin a la parole facile, est assuré et fonceur. Il est passionné de magie depuis six ans. Le résident de Montchâtel additionne les expériences. L’an dernier, il a remporté le concours du Festival de magie de Québec chez les 18 ans et moins. Grâce à ce concours, il a eu la chance de démontrer son savoir-faire à l’Impérial de Québec.

À quelques jours de l’édition 2013, Anthony Drouin convoite à nouveau le titre. Il est finaliste dans la catégorie Magie de scène. Cette année, les participants proviennent d’un peu partout à travers le monde La compétition sera relevée, croit-il.

La magie est entrée dans sa vie au Noël de ses cinq ans. Sous le sapin, une boîte renfermait les outils de base pour impressionner l’entourage. «J’ai accroché. Après, j’ai voulu aller toujours plus loin. C’est ce qui a fait que je suis rendu là», dévoile-t-il. Tout a débuté avec un numéro de balles et aujourd’hui, il s’amuse avec des menottes et des manipulations de gros objets.

Cette passion a pris de l’ampleur au cours des années et il a fait sa place dans le cercle d’adeptes à Québec. «Ce qui me passionne le plus, c’est la magie de scène», mentionne le résident de la Haute-Saint-Charles. Ce dernier aime surprendre et a une facilité à parler devant une foule. La magie de scène exige des tours à grand déploiement et du charisme.

D’ailleurs, les critères de sélection du concours comprennent autant les compétences techniques que l’atmosphère magique et l’originalité. Sans dévoiler son plan de match en vue de la finale, Anthony Drouin assure avoir deux à trois numéros dans son sac pouvant démontrer son talent.

Alors qu’à l’école Saint-Claude un seul ami est au courant de son univers magique, sa famille, elle, semble tout aussi accro que lui. Le clan Drouin s’est rendu à Las Vegas par le passé afin d’assister à des spectacles de magiciens et d’illusionnistes. Anthony admire le prestidigitateur David Copperfield et Luc Langevin qu’il a appris à connaître à travers la télévision québécoise. Il rêve que la magie devienne son gagne-pain. Durant l’Expo de Québec, il a travaillé avec le Beauportois, Nicolas Gignac, pour effectuer des démonstrations de magie.

Le 31 août, le jeune magicien de 11 ans participera à l’ultime étape du concours. Il sera en compagnie de Dominic Babin, Gustave Coulombe, Jonathan Savard et Philippe Thériault. La finale aura lieu vers 10h au Petit impérial dans le cadre du Festival de magie de Québec.

Pour voir la vidéo promotionnelle d’Anthony Drouin, cliquez sur ce lien : http://m.youtube.com/watch?v=M129q_MskXE Pour plus d’infos au sujet du Festival de magie de Québec: http://festivaldemagie.ca/fr/index.php L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *