Culture
19:21 16 août 2013 | mise à jour le: 16 août 2013 à 19:21 temps de lecture: 2 minutes

Un jeu vidéo format géant en plein air à Loretteville

Jouer à un jeu interactif de stratégie sur un écran de 15 mètres par 5 mètres, en plein air et avec un maximum d’une quarantaine de personnes en même temps. Dommage Chocolatéral est la nouveauté de l’été de La Boîte animée. L’Arrondissement de la Haute-Saint-Charles songeait à aller chercher une clientèle plus jeune et ce nouveau concept frappe dans le mille.

L’entreprise spécialisée dans la conception d’applications mobiles, Broniac, en collaboration avec La Tête de Pioche, a créé le jeu familial visant à cuisiner un gâteau au Chocolat tout en assurant sa défense face aux deux autres équipes en action. «C’est un univers complètement éclaté», explique le cofondateur de Broniac, David Boudreault.

Les bleuets, les bananes et les cerises s’affrontent donc dans cette joute humoristique. Les parties ont une durée de trois à sept minutes, un temps qui n’a rien d’anodin. «On voulait que les nouveaux joueurs puissent embarquer rapidement dans une nouvelle partie», fait valoir David Boudreault.

Les joueurs téléchargent l’application Dommage Chocolatéral sur leur appareil mobile (téléphone iPhone ou Androïd, iPod, et iPad). Les fenêtres du bureau d’arrondissement de la Haute-Saint-Charles se transforment en écran lorsque le soir tombe, le téléphone mobile ou autre devient la manette et des haut-parleurs diffusent l’ambiance sonore. La trame musicale originale a été conçue spécialement pour le jeu. Il est possible de jouer à Dommage Chocolatéral jusqu’au 29 septembre de la brunante jusqu’à 22h du vendredi au dimanche.

Broniac s’est fait remarquer en 2011 pour avoir développé un jeu vidéo au cœur d’une campagne de publicité pour le lancement du Galaxy Nexus Phone de Google. La création du jeu Dommage Chocolatéral a nécessité des investissements à la hauteur de 25 000$ de la part de l’Arrondissement de la Haute-Saint-Charles. Cette somme provient de l’Entente de développement culturel.

 

 

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *