Culture
15:25 6 juin 2013 | mise à jour le: 6 juin 2013 à 15:25 temps de lecture: 3 minutes

Défilé de créations marqué par les drames humains

Les élèves du cours Explo-Art de l’école secondaire La Camaradière ont présenté le traditionnel spectacle de mode récemment. Intitulé «Renaissance», le défilé de créations a transporté les personnes présentes au cœur des drames humais mondiaux ayant marqué le passé.

«On veut rendre hommage à ceux ayant vécu ces drames-là», mentionne Mathieu Joncas, l’un des deux concepteurs. Certains malheurs, engendrés par l’homme, sont causés par la nature ayant subi des changements. C’est pourquoi les deux concepteurs et anciens élèves originaires de Duberger-Les Saules, Frédéric et Mathieu Joncas, ont choisi de faire progresser les différents tableaux à travers les saisons. De la tempête jusqu’à la floraison, une renaissance a lieu. Le sujet est sombre et lourd, la mise en scène à toutes les allures d’un mauvais rêve prenant un tournant positif au bout du compte.

Chacune des créations a été produite par les élèves du cours Explo-Art et elles sont inspirées d’événements historiques. Il y a notamment Alcatraz, les enfants soldats, le génocide du Rwanda ainsi que l’explosion nucléaire à Hiroshima. L’une des jeunes, Caroline Boily, a passé de nombreuses heures dans les documents de références afin d’effectuer les montages historiques, un travail de longue haleine, mais qui la passionne. «Comme chaque année, je passe mes jours et mes nuits à créer. J’en mange. Pour moi, ce n’est pas un devoir», commente la finissante.

Depuis près de huit ans, l’enseignante d’Explo-Art, Marie-France Théberge, organise un défilé de haute couture venant clore l’année scolaire. Le projet est majeur. Des auditions ont eu lieu à l’automne. Par la suite, les élèves inscrits à la formation investissent beaucoup d’efforts à imaginer ce qui sera montré dans les tableaux. Le thème n’est divulgué que quelques semaines avant les deux fameuses soirées tenues à la salle Guy-Bédard de l’école secondaire de Duberger-Les Saules. Au total, onze mannequins, 16 créateurs et une imposante équipe technique travaillent conjointement. Cette année, près de 600 spectateurs ont assisté à l’un des deux spectacles de mode.

Trois bourses ont été remises. La création Alcatraz de Caroline Boily a obtenu le premier prix, Les enfants soldats d’Alicia Houde et Katherine Allard la seconde position ainsi que Catherine-Sophie Couture pour Ku Klux Klan. Les deux prix coup de cœur ont été attribués à Caroline Boily et au duo formé de Kimberley Gagnon et Lindsay Landry.

Deux extraits d’entrevues sont en ligne: Extrait 1 (une élève, Caroline Boily, explique le thème choisi) et Extrait 2 (L’enseignante d’Explo-Art, Marie-France Théberge, explique le cours Explo-Art et le spectacle).

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *