23:10 18 septembre 2022 | mise à jour le: 18 septembre 2022 à 23:13 Temps de lecture: 2 minutes

Véronique Cloutier «bitch» assumée aux Prix Gémeaux

Véronique Cloutier «bitch» assumée aux Prix Gémeaux
Photo: Radio-Canada/GracieusetéVéronique Cloutier anime les prix Gémeaux 2022

«Scandalissimo!», c’est l’expression qu’on retiendra du numéro d’ouverture du gala des Prix Gémeaux qui mélangeait humour, musique et danse. N’ayant rien à perdre devant le déclin des galas télévisés, Véronique Cloutier, qui est à la barre de cette 37e édition, a visé différentes vedettes dans le but affirmé de susciter un scandale.

«Si c’est pour être la mort des galas, m’a en amener une couple dans tombe avec moi», a lancé Véronique Cloutier au début de la cérémonie qui récompense les talents du petit écran dimanche soir.

Mais considérant ses critiques pas assez méchantes, plusieurs artistes, dont José Gaudet et Guy Jodoin, ont arrêté l’animatrice en plein «roast» pour l’aider à mieux piquer.

Le public a aussi eu droit à un numéro avec la grande gagnante de la dernière saison de Canada’s Got Talent, chanteuse la saguenéenne Jeanick Fournier. «La télé papillonne», chantait-elle, surement une allusion à l’expression utilisée dans Occupation Double Grèce.

Le numéro d’ouverture faisait aussi un clin d’œil aux entrées flamboyantes de Naadei lorsqu’elle anime la télé-réalité L’île de l’amour et au pétage de coche devenu viral de Michel Barrette dans la série Le bonheur.

Le 37e gala des Prix Gémeaux se poursuit jusqu’à 22h en direct sur ICI TÉLÉ. C’est la deuxième saison de C’est comme ça que je t’aime et la série dramatique de Florence Longpré Audrey est revenue qui dominent la compétition cette année. Découvrez les finalistes et les lauréat.e.s ici.

Articles similaires

11:56 21 septembre 2022 | mise à jour le: 22 septembre 2022 à 09:46 Temps de lecture: 5 minutes
Par ici la sortie!

Commentaires 2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  • Marc Cochrane

    Michel Charette, peut-être !

  • Julie Kirouac

    Pétage de coche de Michel Charette et non Barette.