Culture
09:17 25 janvier 2022 | mise à jour le: 25 janvier 2022 à 09:21 Temps de lecture: 3 minutes

Quand le passé nous rattrape… en Antartique!

Quand le passé nous rattrape… en Antartique!
Photo: gracieuseté Éditions GoeletteLa couverture du second roman de Marie Paquet.

LECTURE. L’autrice de Charlesbourg Marie Paquet nous revient avec un second roman intitulé L’espérance de vie des flocons de neige, publié aux Éditions Goelette. Cette passionnée des mots invite les lecteurs à plonger dans sa nouvelle histoire à la fois légère, intrigante et hors du commun.

«C’est un roman léger et ponctué d’humour, une belle lecture feel good», explique la femme qui rêvait de publier des livres depuis son tout jeune âge. Son roman raconte l’histoire de Tessa Preston, une chercheuse qui, débarquant à la station Amundsen-Scott située en Antartique pour une résidence de trois mois, y retrouve à son grand désarroi un astronome avec qui elle a eu une relation amoureuse. La scientifique, qui verra son passé la rattraper, devra faire face à des vagues d’émotions intenses et surmonter des insécurités.

L’espérance de vie des flocons de neige est le second ouvrage de l’autrice, qui s’est d’abord fait remarquer avec son premier roman intitulé Café corsé, paru en 2020 aussi aux Éditions Goélette.

Sortir des sentiers battus

Pourquoi avoir choisi l’hiver comme trame de fond? «J’ai toujours trouvé l’Antartique fascinant, explique l’autrice qui habite à Charlesbourg depuis 2015. Je suis zéro scientifique, et je trouve vraiment captivant d’écouter des reportages de gens qui s’exilent là-bas pour travailler. Ce genre d’expéditions m’inspire, et j’ai joint cette inspiration à l’idée d’écrire un roman.» La femme est d’ailleurs particulièrement fière d’avoir pu sortir de l’ordinaire en racontant les intrigues dans cette région lointaine du globe.

L’autrice Marie Paquet publie un second roman aux Éditions Goelette.

 

Recherches rigoureuses

Bien que son roman soit fictif, Marie Paquet tenait à valider les propos scientifiques de ses protagonistes. «J’ai fait mes devoirs, lance-t-elle avec le sourire. J’ai collaboré avec une astrophysicienne hyper intéressante qui m’a beaucoup aidée.»

Selon elle, ce qu’il reste dans l’esprit du lecteur à la fin de sa lecture est sans contredit le sentiment de plaisir et la satisfaction d’avoir décroché du quotidien. «Ce que j’aime le plus, c’est quand les lecteurs me disent qu’ils ont passé de beaux moments de lecture et qu’ils ont lu le roman d’un trait, incapable de s’arrêter!»

«Mon roman amène les lecteurs dans la gaieté, la légèreté et le plaisir de lire.»

– Marie Paquet, autrice

La passion du français

La femme, qui est enseignante de français au secondaire, planche sur un nouveau projet de livre qui devrait voir le jour à la fin de l’été 2022. Il s’agira en quelque sorte d’une suite à son tout dernier roman, mais l’accent sera mis sur un autre personnage. Tous ses livres peuvent être lus indépendamment, puisqu’ils ne se suivent pas dans le temps. Ils sont disponibles dans toutes les librairies, et sur le site Internet des Éditions Goelette en format numérique.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.