Culture
14:04 3 décembre 2021 | mise à jour le: 3 décembre 2021 à 14:04 Temps de lecture: 5 minutes

L’exposition Sous les glaces arctiques avec Mario Cyr s’installe à Québec

L’exposition Sous les glaces arctiques avec Mario Cyr s’installe à Québec
Photo: Métro Média Vincent DesbiensSous les glaces arctiques avec Mario Cyr invite les curieux à venir explorer le monde de la plongée sous-marine dans le cercle polaire au cours d’un parcours immersif.

Le Centre des congrès de Québec accueillera l’exposition Sous les glaces arctiques avec Mario Cyr dès le 18 décembre. Présenté par Éloize Expo, ce voyage au cœur des eaux glaciales arrive dans la capitale avec une grande nouveauté et une réputation qui n’est plus à faire.

Référence mondiale de l’univers du cinéma et du documentaire animalier le plongeur Mario Cyr présente une expérience hors du commun, qui transportera les visiteurs dans l’Arctique canadien tout au long d’un parcours déambulatoire et immersif. «C’est une invitation à venir découvrir le monde de la plongée arctique. Ça permet au public de comprendre tout ce que ça implique et d’en apprendre bien plus sur une partie du monde qui est tellement méconnue».

Les intéressés auront l’occasion de circuler parmi des centaines de photographies et vidéos toutes plus impressionnantes que les autres, illustrant des animaux et des environnements qui assurent un dépaysement total. La grande majorité des documents qui font partie de l’exposition proviennent de la collection personnelle de celui qui a fait de la plongée sous-marine dans le cercle polaire une bonne quarantaine de fois.

Dans l’océan Arctique, Mario Cyr se sent comme un poisson dans l’eau. «C’est mon endroit préféré dans le monde, confie-t-il. Il n’y a rien de comparable à ce qu’on vit en explorant ces eaux-là. À mes yeux, c’est un privilège de pouvoir y accéder et j’en profite pleinement.»

En plus des différentes stations qu’environ 55 000 personnes ont pu découvrir dans le Vieux-Port de Montréal, les gens qui se rendront au Centre des congrès auront la chance de se balader dans un véritable camp de base, comme ceux qu’habitent les équipes de plongeurs pendant leur périple. Il sera possible d’y découvrir tout l’équipement nécessaire à une expédition sous-marine, dans un contexte aussi fidèle à la réalité que possible.

«C’est quelque chose qu’on voulait faire à Montréal, mais on a dû y renoncer par manque d’espace. Nous sommes très contents d’avoir assez de place pour ajouter cet aspect-là, parce que les questions par rapport à l’équipement font partie de celles que l’on me pose le plus souvent. Non seulement les gens pourront savoir avec quoi on plonge, mais ils pourront y toucher et le voir de très près», se réjouit le plongeur émérite.

Éviter la moralisation

Les images choisies par l’équipe qui a mis sur pieds l’exposition évoquent à certains moments les changements climatiques et leur impact sur la calotte polaire. On y voit entre autres des animaux qui éprouvent des difficultés à circuler sur une glace de plus en plus friable. «Il y a certaines images qui pourraient porter à réfléchir sur la question du réchauffement de la planète, mais on ne veut absolument pas le faire avec un ton moralisateur», soutient Mario Cyr. Il dit vouloir sensibiliser les gens à la cause, sans tomber dans la culpabilisation.

Depuis sa première plongée, le Madelinot raconte que la paysage du Nord canadien a bien changé. «La lisière des glaces, c’est l’endroit où il y a la plus grande biodiversité au monde. C’est dommage de voir qu’elle rapetisse de plus en plus au fil des ans. Nous sommes peut-être dans les dernières décennies où il sera possible d’y accéder», déplore-t-il.

Collaboration

Le documentariste animalier de renommée mondiale a peine à croire que tant de gens se soient déplacés pour en apprendre sur son univers. Il se dit extrêmement reconnaissant de pouvoir compter sur l’appui de plusieurs partenaires pour la version 2.0 de l’exposition. «Le Centre des congrès nous donne l’occasion de bonifier encore plus l’expérience et je trouve ça incroyable.» La prévente excède d’ailleurs toutes les attentes de M. Cyr, alors qu’environ 10 000 billets ont déjà trouvé preneur.

Sous les glaces arctiques avec Mario Cyr profitera de son passage dans la Capitale-Nationale pour collaborer avec une institution de la région: Le Carnaval de Québec. Les organisateurs du festival d’hiver par excellence se sont engagés à créer des sculptures de glace représentant des ours polaires et des morses, qui seront installées devant le bâtiment qui accueille le parcours déambulatoire pendant la durée du carnaval.

Le plongeur a de grandes ambitions pour le projet créé sous la bannière d’Éloize Expo. «C’est un concept qui pourrait facilement voyager un peu partout à travers le pays et on pourrait également l’actualiser au fur et à mesure. Ce serait même possible de l’exporter à l’international, parce que c’est un thème qui touche tout le monde», conclut-il, en mentionnant qu’il voudrait bien faire découvrir l’exposition aux gens des Îles de la Madeleine éventuellement.

«Il y en a vraiment pour tous les goûts. Je pense que c’est une exposition qui touche tout le monde, d’une manière ou d’une autre, et j’ai très hâte de voir la réaction des gens de la Capitale-Nationale.»

-Mario Cyr

Articles similaires

14:44 19 mai 2022 | mise à jour le: 19 mai 2022 à 09:34 Temps de lecture: 3 minutes
Par ici la sortie!

Commentaires 2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  • Mary Lynn Duplain

    Nous serions très intéressés de faire découvrir cet univers à nos trois petits enfants très curieux

  • Nathalie Labonne

    Bonjour
    Est-ce que l’exposition sera accessible le 31 décembre ou le 1 Janvier?
    Est-ce que 3-4 heures est suffisant pour faire la visite.