Culture
16:16 15 octobre 2021 | mise à jour le: 15 octobre 2021 à 16:07 Temps de lecture: 3 minutes

Faire tomber les tabous avec un roman LGBT

Faire tomber les tabous avec un roman LGBT
Photo: GracieusetéLa passion chouchou de Mathieu Bonneau est sans contredit l'écriture.

LECTURE. Mathieu Bonneau vient de voir son rêve d’adolescent se concrétiser par la publication de son nouveau roman Âmes sœurs en escale. Véritable jongleur des mots et des genres littéraires, il lève le voile sur ses aspirations, ses rêves et ses méthodes de travail en tant qu’auteur.

Son tout premier roman LGBT (lesbienne, gai, bisexuel et transgenre) est publié aux éditions Homoromance. Il s’agit d’un drame psychologique portant sur l’histoire de deux amis, Antoine et Laurent, qui doivent composer avec un deuil. Cette situation difficile les mène à la croisée des chemins, tant dans leurs choix de vie que dans leur orientation sexuelle. Laurent se lance dans l’autodestruction, tandis qu’Antoine, lui, devra faire face à de nombreux changements tout en soutenant son frère dans ses souffrances. «Je suis fier que mon livre ait trouvé son chemin auprès d’un éditeur rapidement, se plait à dire l’auteur de 36 ans qui a grandi à Baie-Comeau et qui a fait ses études à Chicoutimi avant d’arriver à Charlesbourg en 2011. Juste d’être publié, c’est tout un cadeau!»

 

Des idées plein la tête

C’est d’abord au secondaire qu’il a commencé à mettre en mots toutes ses idées, une période difficile pour celui qui a subi de l’intimidation à l’école. «L’écriture me permet d’extérioriser les émotions que je vis. Mes envies d’écrire sont trop présentes pour que je sois capable de les ignorer. J’ai des idées tout le temps! En fait, j’ai trop d’idées pour l’espace de temps que j’ai à écrire. Je prends le temps de planifier mes histoires, et ensuite je me laisse aller dans l’écriture.» Ses inspirations lui viennent naturellement des activités du quotidien et des rencontres avec des amis et proches.

Au total, Mathieu Bonneau compte sept manuscrits qui sont à différentes phases de correction. «Une fois que mon manuscrit est écrit, je le laisse reposer 6 mois sans l’ouvrir. Ensuite, je le relis, j’apporte des modifications et je le peaufine jusqu’à ce que je sente qu’il est vraiment terminé.» L’auteur fait aussi partie d’un petit groupe d’amis qui font du travail collaboratif en ligne. Les membres se réunissent pour parler de leur projet créatif et avancer des idées. Cela permet un second regard objectif sur le travail accompli.

«L’écriture me permet d’extérioriser les émotions que je vis.»

– Mathieu Bonneau, auteur

Défi d’écrivain

En novembre, Mathieu Bonneau participera au concours international NaNoWriMo, un défi d’écriture pour rédiger en moyenne1675 mots par jour, pour un total d’environ 50 000 mots pour le simple plaisir d’avancer ses projets.

La version numérique de son roman sortira le 29 novembre. Il est toutefois possible de l’acheter sur Amazon depuis le 16 septembre, ou de joindre l’auteur directement via ses pages de réseaux sociaux.

À propos d’Homoromance

Homoromance Editions est une plateforme de distribution et de promotion de livres LGBT fondée en 2015 dans le Village Gay de Montréal qui a pour mission de promouvoir la visibilité et la reconnaissance de la littérature LGBT partout dans la francophonie.

Homoromance-editions.com

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *