Culture
15:43 6 octobre 2021 | mise à jour le: 18 octobre 2021 à 13:43 Temps de lecture: 3 minutes

La générosité mise en lumière au Musée de la civilisation

La générosité mise en lumière au Musée de la civilisation
Photo: Métro Média Mona LechasseurCinq grands thèmes décortiquent la culture philanthropique de la société.

BONTÉ. Le Musée de la civilisation présente du 6 octobre au 2 octobre 2022 la nouvelle exposition Générosité. Droit au cœur, qui met en valeur les pratiques altruistes et les formes d’aide apportées à son prochain, dont on parle peu, mais qui change les vies et transforme les sociétés.

Cinq thèmes sont abordés en lien avec la bonté: le don monétaire, l’entraide, le bénévolat par le biais d’organismes, l’engagement social et le don corporel, comme les dons de sang et de tissus. Ils sont exposés de diverses façons, notamment par l’écoute de cinq vidéos de gens reconnus pour leur générosité et qui ont fait une différence dans leur communauté. On peut aussi apercevoir une ligne du temps expliquant le lien entre l’histoire du Québec et ses valeurs philanthropiques.

Une ligne du temps explique les valeurs d’entraide encore présentes dans la société.

Durant le parcours, les visiteurs verront également 232 objets provenant pour la plupart des collections du Musée. «Nous avons pris soin de choisir minutieusement les objets qui ont eux-mêmes été donnés au Musée par des organismes ou des personnes pour rester dans la thématique de la générosité», a souligné Luc St-Amand, conservateur. Ces artefacts servent à créer un pont entre le passé et le présent et démontrent que la générosité fait partie de la culture québécoise depuis longtemps. Enfin, un corridor de citations bienveillantes et une grande fresque terminent l’exposition.

«Cette exposition vise à apporter une certaine douceur, nécessaire pour nourrir cette confiance en un monde meilleur.»

-Stéphan LaRoche, président-directeur général du Musée de la civilisation

Réflexion sur la générosité

Les visiteurs sont invités à réfléchir à leur propre rapport à l’entraide, au bénévolat, au don matériel, à l’engagement citoyen et au don corporel. «Chaque geste pour aider son prochain a un impact sur toute la communauté, a souligné Stéphan LaRoche, président-directeur général du Musée. Les derniers mois ont fait ressortir de façon plus accrue encore l’importance du partage, des gestes de solidarité et d’entraide.»

Trois bancs de quêteux exposés au Musée.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *