Beauport Express
15:38 23 octobre 2020 | mise à jour le: 23 octobre 2020 à 15:38 temps de lecture: 3 minutes

Le Ricky Martin du Québec sort un premier roman

Le Ricky Martin du Québec sort un premier roman
Photo: (Photo gracieuseté)

LITTÉRATURE. Après avoir évolué dans le monde de la musique latine, le passionné des rythmes du sud Dominique Hudson a souhaité concrétiser son envie de raconter une histoire imprégnée de sa passion pour cette culture. Le chanteur a donc accouché de La casa de la danza, un premier récit qui se passe à La Havane à la fin des années 1950.

«Je suis fasciné par la danse peut-être plus que par la musique», explique Dominique Hudson, qui s’est inspiré de l’histoire de la célèbre danseuse cubaine Alicia Alonso dans La casa de la danza. Le roman s’inscrit dans un contexte historico-politique, parce que Dominique se dit fasciné par tout ce que les Cubains ont vécu avec la révolution, entre autres.

Au menu dans La casa de la danza, des cigares, de la musique, un cabaret, des relations familiales intenses mises à mal par un contexte difficile. Plus précisément, l’histoire met l’accent sur trois générations de femmes d’une même famille, qui doivent traverser des épreuves. «Je me suis mis dans la peau d’une danseuse à la fin des années 1950. Il s’agit d’amour familial, d’attachement personnel, de chaleur humaine et de femmes fortes», résume l’artiste.

Comme une longue chanson

Aux dires du chanteur originaire de Québec, le roman se déroule comme une très longue chanson. «Il y a beaucoup de lieux, de personnages. On m’a dit que je m’étais mis la marche haute!», indique le nouveau romancier qui a eu le défi de respecter la cohérence d’une chronologie. «Je me suis appliqué à bien raconter les choses dans le temps. Ça a ajouté de la profondeur».

Le but ultime du livre est de devenir une comédie musicale à plus long terme, un rêve que chérit le musicien depuis plusieurs années. «On replonge dans l’univers que j’ai créé il y a huit ans avec les albums Danza. Ceux qui connaissent mes chansons vont être dans un univers familier. Pour que cela devienne une comédie musicale, il fallait que l’histoire soit écrite avant.»

Un voyage dans le sud

Il fait chaud dans ce premier roman. Ça sent le rhum et le cigare. «C’est comme un voyage dans le sud. Il y a un 2e confinement, alors j’espère que les gens vont vivre ce voyage-là avec le livre, confie l’auteur qui avoue avoir été toujours fasciné par la culture latine et sa façon d’être plus «relax. Ça aide de s’imprégner de cette culture-là pour prendre les choses un peu plus à la légère. Pendant la pandémie, on se libère, on se fait du bien par la lecture, par la danse, par la musique. C’est un exutoire, ça fait du bien», mentionne celui qui veut continuer à divertir les gens.

«C’est comme un voyage dans le sud. Il y a un 2e confinement, alors j’espère que les gens vont vivre ce voyage-là avec le livre».

Dominique Hudson

 

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *