Culture
09:54 18 juin 2020 | mise à jour le: 18 juin 2020 à 09:54

Une visite transformée au Musée de la civilisation [PHOTOS]

Une visite transformée au Musée de la civilisation [PHOTOS]
Photo: (Photo Métro Média- Perrine Gruson)Le président directeur général du Musée, Stephan La Roche a joué au guide lors de la visite.

DISTANCIATION. Les futurs touristes locaux qui viendront prendre une bouffée de culture au Musée de la civilisation dès le 20 juin prochain auront droit à une expérience qui ne ressemble pas aux visites traditionnelles. Attente à l’extérieur, stations de gel hydroalcoolique fréquentes, marquage au sol pour la distanciation sociale font partie du menu. Le nouveau parcours devra être respecté à la lettre, mais personne ne devrait se marcher sur les pieds cet été pour contempler les artefacts et différentes expositions.

Changements

Gel hydroalcoolique et écrans numériques qui comptabilisent sont au programme.

Les clients devront avoir acheté leur billet en ligne au préalable. L’attente pour entrer dans le musée se fait à l’extérieur et pour les besoins de la cause, la billetterie a été déplacée près de la porte d’entrée, plexiglass inclus.

Pour l’été, il n’y aura aucune visite guidée à l’intérieur de l’institution muséale. «Des guides seront placés de façon statique dans chaque salle et feront des animations de cinq à sept minutes, explique Stephan La Roche, président-directeur général du musée. Pour nous, la touche humaine est très importante au musée et les guides placés permettent de garder un contact humain».

Des pédales sont là pour remplacer les commandes tactiles.

Des écrans numériques sont installés devant chaque salle d’exposition, détectent le nombre de personnes qui y entrent et comptabilisent le tout pour le maintien de la distanciation.

Toutes les stations interactives ont été adaptées. On ne peut donc plus prendre des écouteurs pour écouter une vidéo à une station ni toucher un écran interactif. «La solution qu’on a trouvée, c’est de mettre des sous-titres dans les vidéos. Le public peut aussi télécharger l’application du musée et l’écouter sur son téléphone», explique le directeur. À une autre station, les boutons tactiles ont été remplacés par des pédales pour répondre aux questions.

Les guides- animateurs sont placés de façon statique dans chaque salle pour donner des informations au public.

Plaire aux locaux

«La programmation est 100% québécoise pour plaire à notre clientèle locale», a expliqué M. La Roche en annonçant aussi la prochaine exposition Histoire de pêche, qui raconte la tradition de la pêche au Québec.

Le laboratoire numérique MLab Creaform sera quant à lui rouvert, à un maximum de seize personnes divisées en quatre familles, sur réservation. Par ailleurs, le site internet Une heure au Musée reste disponible à la population et la pandémie continue à être documentée.

La billetterie est «sans contact». (Photo Métro Média- Perrine Gruson)

Offre alimentaire bonifiée

Le Café 47 proposera son offre alimentaire habituelle avec un peu moins de places que d’habitude. Un café d’appoint sera aussi installé dans la cour intérieure. Un comptoir alimentaire mobile sur la rue Dalhousie a été ajouté, notamment pour que les gens qui font la file dehors puissent se sustenter en attendant de rentrer.

 

Quelques chiffres

Le Musée pourra accueillir 100 personnes à l’heure et propose des horaires élargis, de 10h à 18h, puisqu’il y a moins de personnes par heure. Le Musée pourra ainsi recevoir jusqu’à 800 visiteurs par jour, 1000 le jeudi puisque le Musée ferme à 20h cette journée-là. «C’est le tiers de notre fréquentation habituelle», a déclaré le directeur.

Pour informations: mcq.org

 

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *