Culture
20:35 15 avril 2020 | mise à jour le: 17 avril 2020 à 09:28

Coronavirus: Inquiétudes et angoisses des artistes d’ici

Coronavirus: Inquiétudes et angoisses des artistes d’ici
Photo: (Photo gracieuseté - Jean Gaudreau)Dans sa démarche, Jean Gaudreau veut capter des moments importants de l'actualité. En primeur, il dévoile ici un tableau que la pandémie lui a inspiré intitulé BASILLE. (Photo gracieuseté - Jean Gaudreau)

COVID-19. Interrogés sur leur manière de ressentir la crise et le confinement, quelques artistes de la région ont fait part à Québec Hebdo de leurs inquiétudes et de l’incertitude qu’ils vivent. Si la période est propice à la réflexion pour certains, la fermeture des lieux culturels les place tous dans une situation particulièrement précaire.

La plupart ont vu leurs engagements et projets artistiques fondre comme neige au soleil. C’est le cas de Wartin Pantois, surnommé le Bansky de Québec. «Je préparais une expo pour la dernière pièce de la saison du Théâtre La Bordée où j’étais en résidence de recherche-création depuis l’automne dernier, mais les représentations ont été annulées et l’exposition aussi.  Mon printemps s’annonçait très chargé, mais il est tombé pas mal à plat. J’ai plusieurs collages extérieurs en collaboration qui ont été reportés, un à l’année prochaine, d’autres à des dates indéterminées», explique l’artiste qui espère encore de belles possibilités pour l’été.

Tous les contrats de la comédienne Laurence Champagne ont été annulés. «C’est étrange et angoissant de ne pas savoir ce qui s’en vient et d’être devant un inconnu total», explique celle qui tente de redonner un sens à son quotidien et qui en profite pour faire du sport, prendre des marches et organiser des soupers virtuels entre amis.  En tant que travailleur autonome, l’artiste-peintre Jean Gaudreau a quant à lui perdu la moitié de son année financière, qui se joue au printemps, en particulier à cause des nombreuses activités auxquelles il devait participer qui sont annulées.

Une situation difficile

Jean Gaudreau regrette l’absence de contact humain. «Ne plus voir mes amis en personne et ne plus pouvoir échanger, car le contact par internet ne remplacera jamais le contact humain, je trouve cela très difficile». Wartin Pantois doit quant à lui s’occuper de sa mère en perte d’autonomie, qui bénéficiait de services à domicile qui ont été coupés en raison de la Covid-19. Il pense aux personnes âgées qui subissent particulièrement les contrecoups de cette pandémie. «Sans contrat, et surtout sans possibilité d’en avoir un puisque les auditions sont aussi suspendues, l’angoisse reprend. Vers quoi est-ce que je m’en vais? Dois-je m’obliger à créer?», se demande Mme Champagne.

La pandémie, une source d’inspiration?

La situation n’inspire pas particulièrement Wartin Pantois. «La pandémie comme telle ne m’inspire pas. Elle est tellement médiatisée et on est tellement dedans, sans recul… Mais elle révèle des failles et capacités humaines que j’aimerais travailler artistiquement», fait-il valoir.

Pour le peintre Jean Gaudreau, habitué à travailler seul, la situation, bien que malheureuse, lui est profitable. «Les conséquences sur mon art sont très positives, puisque comme la  plupart de mes activités du printemps sont annulées, je produis beaucoup. […] Je prépare deux expositions, une à l’automne et l’autre début 2021», exprime l’artiste-peintre qui profite du temps que le confinement impose.

Laurence Champagne croit aussi que les conséquences pourraient être positives sur son art. «La distanciation sociale me force à me divertir, à me désennuyer, à penser, à essayer. Elle me force à prendre mon temps, à m’écouter, à prendre soin de mon corps et de ma tête. Je ne sais pas trop comment, mais ce changement risque d’influencer mes actions futures, mes prochains personnages, de changer ma compréhension d’un texte ou même de sa manière de l’apprendre», résume la comédienne.

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *