Sections

Nouvelle vitrine pour talents amateurs


Publié le 9 juillet 2018

La grande finale aura lieu au mois de novembre.

©Photo - Deposit Photos

Un jeune entrepreneur de Charlesbourg lance une plateforme web pour mettre de l’avant la relève artistique québécoise. «Québec en scène» est le un nouveau concours musical relancé par William Plamondon. 

Avec l’aide d’appuis financiers, dont Ian Obidniak président fondateur de Montréal Auto Prix et investisseur chez Ange Québec, le jeune entrepreneur rachète le nom de l’événement 2017 pour le propulser de nouveau en 2018.

Divisé en trois catégories (chant, danse, variété́s), ce concours sera présent dans cinq villes durant l’année, soit à Québec, Montréal, Gatineau, Saguenay et Rivière-du-Loup, sans discrimination.

«C’est le premier concours de talent ouvert à tout artiste de la scène sans exception. Peu importe son âge, sa discipline et sa provenance, il peut s’inscrire», mentionne William.

Les participants doivent soumettre leur candidature en envoyant une prestation vidéo directement sur le site du concours.

Au cours du mois de novembre, les demi-finales et finales régionales auront lieu devant public dans des salles de spectacles. Au terme des représentations, une quinzaine de participants seront en lice pour la grande finale. À la suite de cette ultime épreuve, les jurys détermineront trois vainqueurs, qui remporteront chacun une bourse de 10 000$ qui provient de différents partenaires.

L’organisation s’attend à recevoir 1000 vidéos de participants d’ici le mois de novembre. Son souhait est de propulser son concours toujours plus loin.

«D’ici 5 à 7 ans, je veux créer la marque «Canada On Stage». Et à plus long terme, étendre mon concept aux États-Unis et à la France», rêve William Plamondon.   

Pour plus d’informations, visitez le www.quebecenscene.com