Sections

Premier solo pour Suzanne Douville


Publié le 13 juillet 2018

Suzanne Douville a participé à plusieurs expositions en collectif auparavant

©Photo Métro Média – Alain Couillard

Suzanne Douville, une artiste peintre de Saint-Augustin, présente une partie de ses oeuvres à la Maison O’Neill jusqu’au 31 juillet. Elle avoue être fébrile puisque c’est sa première exposition solo à vie.

D’entrée de jeu, elle indique avoir toujours aimé l’art en plus d’être fascinée par le mouvement. «Les bateaux, l’eau, le fleuve, les glaces, les oies et les bernaches, on les retrouve beaucoup dans mes toiles. Ce qui me caractérise le plus ce sont les couleurs intenses.»

Les voyages et la marche lui permettent de trouver une source d’inspiration ou une trame pour réaliser une toile. «Je la compose d'abord dans ma tête et je projette ensuite cette image sur une toile. L’Italie m’a aussi inspirée, dans les tableaux un peu plus anciens, mais j’intègre toujours un peu de Québec.» Il lui arrive, parfois, de peindre trois œuvres en parallèle. «J’aime bien aussi travailler sur deux formats.»

Suzanne Douville raconte qu’une de ses œuvres exposées, Milak, est un mot autochtone signifiant bouilli de glace. «J’ai appris qu’il existait une centaine de façons différentes pour exprimer ce que sont la neige et la glace. Ce tableau représente exactement ce que j’avais en tête.»

Une passion

L'artiste a commencé à peindre il y a une dizaine d’années. «J’ai délaissé la peinture sur bois pour créer mes propres œuvres. Je travaille aussi beaucoup les textures et l'on retrouve du sable sur quelques-unes.»

Cette exposition lui permet de rencontrer le public et de répondre aux diverses questions.