Sections

Entrez dans le monde fantastique de la saga Bulle

Des bandes dessinées créées à Québec


Publié le 14 juillet 2013

Amateurs d'univers obscurs et de zombies, Jean-Philippe et Damien ont créé la saga Bulle. Treize tomes raconteront les aventures de Sophie Vadeboncoeur et Vincent Savoie qui devront faire face à l’horreur et tenter de survivre dans ce nouveau monde. Illustré par Marie, le premier tome est sorti en décembre dernier. Les trois compères ont déjà presque achevé le deuxième tome, qui devrait sortir cet automne.

Tout a commencé en octobre 2003, lorsque Damien, Français d'origine, immigre au Québec, dans l'appartement de Jean-Philippe, dans le quartier de Saint-Sauveur.

Passionnés par le monde obscur, les deux colocataires passent des heures à jouer aux jeux vidéo comme «Resident Evil». C'est en visionnant la télésérie «Grande Ourse» et le film «La peau Blanche» que les deux amis ont l'idée d'écrire des histoires fantastiques. «Nous étions éternellement insatisfaits des histoires de zombies que l'on voyait, se remémore Jean-Philippe. On s'est dit qu'on allait régler le problème en créant notre histoire».

Et en 2006, ils se mettent au travail et rédigent une télésérie dont le premier épisode s'intitule «Zombie – La Genèse».

En 2010, Damien et Jean-Philippe restructurent leur histoire pour en faire une série de treize tomes. Désormais, elle s’appellera Bulle. C'est alors que Marie, illustratrice, entre en scène. Elle brosse une esquisse des principaux personnages. Un mois plus tard, elle revient avec des portraits des personnages complets. Et, Jean-Philippe et Damien réalisent alors que l’histoire prendra forme en bande dessinée. «Pour nous trois, il s'agit de notre première bande dessinée», rappelle Marie.

En effet, Marie est animatrice en art plastique à la joujouthèque Basse-Ville; Damien travaille à dans une épicerie où il s'occupe de la restructuration et Jean-Philippe est guide accompagnateur de voyages tout en étudiant l'histoire, l'éthique et la culture religieuse à l'Université Laval.

2024, à Québec

Un an plus tard, les deux auteurs terminent l'écriture des 13 épisodes de Bulle. En décembre 2012, le premier tome, intitulé «Cul sec!» sort. «Nous voulons donner une approche très humaine et réaliste du fantastique dans le réel. Au départ prévu pour une télésérie, on s'aperçoit que l'on doit reconstruire l'histoire. On ira d'ailleurs plus loin que l'histoire prévue à l'origine. On peut raconter beaucoup de choses avec la BD», poursuit Jean-Philippe.

L'action se déroule dans les rues de Québec, une ville métamorphosée en 2024, le 23 juin, plus précisément. «Nous voulons donner une vision fantastique et d'horreur de la ville. Dans la BD, on retrouve des bâtiments qui existent réellement à Québec, mais aussi à Baie-Saint-Paul ou encore Les Escoumins», explique Damien. Mais attention, l'histoire se concentre sur les 25 personnages de la série. «Comment pouvons-nous faire face à cette invasion de grippe Z? », interrogent les auteurs.

En effet, l'ancienne prison de la Ville, l'édifice Price, le traversier sont autant d'endroit qui se retrouvent dans Bulle. «Dans le 7e tome, nous serons à Montréal», confient-ils en primeur.

Le deuxième tome devrait être achevé à la fin de cet été. Intitulé «Des brebis égarées», il sortira en librairie en octobre. Quant au troisième tome, il pourrait voir le jour lors du prochain Salon du livre.

Destiné à un public de 12 ans et plus, le tome 1 «Cul sec!» est disponible à Québec dans les librairies suivantes : Pantoute; Phylactère; L'Imaginaire et Première Issue. La BD est également disponible sur le site de la saga Bulle au www.sagabulle.com. Tarif : 22 $.

Le Québec Express, membre du Groupe Québec Hebdo