Les rêves numériques de Claude La Rivière

Publié le 2 avril 2011
Claude La Rivière (Photo Thaïs Martel)

Claude La Rivière joue de ses pixels afin de tromper l’œil, le séduire et presque l’envoûter. Ses photographies sont assemblées et retouchées afin de créer des œuvres surréalistes qu’il présente dans son exposition Réalités controuvées jusqu’au 24 avril à la Maison de la culture de L’Ancienne-Lorette.

Inspiré par Maurits Cornelis Escher, Thomas Barbey et Salvador Dali, Claude La Rivière oublie toutes les règles et pénètre dans l’univers du rêve et de l’imaginaire. L’artiste se décrit comme un croqueur-compositeur d’image. «La fantaisie règne dans mes productions. Jusqu’à 90 % de celles-ci sont retouchées, voire métamorphosées», assure-t-il.

Il ne peut s’empêcher de modifier ses photographies, de repousser les limites de son imagination. Il a une préférence pour la nature et ses œuvres sont remplies de poésie.

Claude La Rivière offre des visites guidées de son exposition les 9 et 10 avril, à raison de deux visites par jour soit à 13 h et à 14 h 30.

Pour en savoir plus sur Claude La Rivière, consultez le www.claudelariviere.com. Heures d’ouverture de la galerie : mercredi au dimanche de 13 h à 16 h.