Culture
10:09 14 novembre 2019

L’inconfort confortable de Yannick de Martino

L’inconfort confortable de Yannick de Martino
(Photo gracieuseté)

CRITIQUE. Neuf ans après sa victoire au concours télévisuel En route vers mon premier gala, Yannick de Martino présentait hier son premier one man show: Les Dalmatiens sont énormes en campagne au Théâtre du Petit Champlain.

Après de nombreuses apparitions dans différents galas, ses rôles dans les séries Like moi et Les Prodiges Yannick de Martino saute avec assurance sur les planches et nous transporte dans son monde particulier. Il nous parle en toute franchise de ses troubles anxieux et sociaux, de sa famille et des choses qui l’énervent. Avec son excellente maîtrise de l’absurde, l’humoriste défile avec rythme un spectacle qui, malgré quelques difficultés techniques, frappe dans le mile.

C’est en toute simplicité et candeur que se déroule une soirée en compagnie de Yannick de Martino. Honnête et avec un inconfort sympathique, il annonce même à l’avance ce qui s’en vient dans les dernières minutes de son spectacle qui comblera tant les néophytes que les habitués de son style.

Intéressé? L’humoriste présentera à nouveau son spectacle le 15 avril prochain à la salle Albert-Rousseau. Pour plus d’informations, on tape trente en chiffres romains dans Google ou on visite le yannickdemartino.com.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *