Culture
14:32 29 octobre 2019

Une exposition autour du phénomène disparu de la taverne

Une exposition autour du phénomène disparu de la taverne
Photo: (Photo Métro Média - Perrine Gruson)

HISTOIRE. Le Musée de la civilisation propose une nouvelle exposition qui s’articule autour de la taverne. Broue. L’homme des tavernes présente les clichés du photographe et documentariste Alain Chagnon, ainsi que l’envers de la pièce de théâtre culte. La taverne, les hommes qui la fréquentaient et leur place dans un Québec en plein changement sont montrées par différentes oeuvres d’art.

Les oeuvres photographies d’Alain Chagnon.

 

Le parcours déambulatoire commence avec une série de photographies documentaires intitulées La taverne réalisées par Alain Chagnon en 1974. «J’ai voulu illustrer un aspect de la vie québécoise, la taverne. J’y ai passé plusieurs heures et j’y ai lié des connaissances», a-t-il expliqué. Hommes dont le couple est brisé, petits travailleurs à faibles revenus, le photographe capte l’humanité et montre le lieu social de la taverne comme endroit d’échanges appelé à disparaître.

La renaissance de Broue

Broue, plus grand succès de l’histoire du théâtre québécois, a été joué pendant 38 ans. Les trois comédiens Michel Côté, Marcel Gauthier et Marc Messier ont pu raconter la genèse de la pièce lors de l’inauguration de l’exposition. On a su que la pièce a été commandée en urgence par les acteurs afin d’inaugurer leur théâtre et que beaucoup d’auteurs ont été contactés. C’est finalement Claude Meunier, Jean-Pierre Plante, Louis Saïa et Francine Ruel qui auront écrit l’œuvre qui fera le tour du Québec pour amuser les foules. Composée d’une succession de sketches, la pièce devait durer quelques semaines tout au plus, de l’aveu des trois comédiens. «Je suis fière d’avoir écrit le sketch où Michel pleure devant son verre de bière à la taverne. Ça prenait une femme pour écrire ça. Jamais un auteur n’aurait fait pleurer un homme devant un verre», raconte l’auteure, qui a admis avoir dit plusieurs fois non à Michel Côté lorsqu’il lui a demandé d’écrire sur ce sujet.

La pièce, qui a cessé en avril 2017 après 38 ans sur les planches, aura été présentée plus de 3000 fois et vue par plus de trois millions de spectateurs.

Présentée jusqu’au 3 janvier 2021, cette exposition fait suite à la donation de l’ensemble des décors, des accessoires et des costumes de la pièce de théâtre Broue au Musée de la civilisation par Michel Côté, Marcel Gauthier et Marc Messier en avril 2018.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *