Culture
09:52 9 août 2019

Une superproduction américaine tournée à Saint-Gabriel-de-Valcartier

Une superproduction américaine tournée à Saint-Gabriel-de-Valcartier
Photo: (Capture d'écran - National Geographic)

CINÉMA. La municipalité accueille cet été l’équipe de tournage de la série Barkskins. Le lieu où a été reconstitué un véritable village ancestral est situé dans le boisé du chemin Redman, site principal de tournage de la prochaine saison de l’importante production américaine.

La série Barkskins est basée sur le roman d’Annie Proulx du même titre, une saga historique sur les premiers arrivants qui ont colonisé la Nouvelle-France et qui se déroule sur 300 ans. Si quelques scènes ont été tournées à Stoneham, c’est à Saint-Gabriel-de-Valcartier que l’essentiel de l’histoire sera filmé. «Ils cherchaient un endroit où filmer sur 360 degrés sans qu’il y ait d’indice d’industrialisation. Au mois d’avril, on a appris que c’est la municipalité qui a été sélectionnée», explique Brent Montgomery, maire de Saint-Gabriel-de-Valcartier.

Au conseil municipal du mois de juin, les conseillers ont approuvé le projet de construction d’un village ancestral sous certaines conditions, notamment concernant la remise en état des lieux à la fin du tournage, prévu en novembre prochain. On apprend dans le procès-verbal du conseil que «les décors seront essentiellement construits en usine et transportés en pièces détachées afin d’être assemblés sur le site» et que «Le projet pourra faire l’objet d’un renouvellement avec une demande d’extension d’usage».

Un village au cœur du village

En tout, 17 bâtiments ont été construits selon l’architecture du 17e siècle dont une chapelle, un couvent, une ferme et une auberge. «On croyait que ça allait être juste des façades, des placards, mais ils les ont construits au complet [sauf pour les fondations]. C’est vraiment impressionnant et de qualité», a confié le maire.

En plus des figurants massivement engagés pour le projet pendant plusieurs mois, 75 personnes travaillent sur le site du tournage chaque jour. «Ça ne dérange pas du tout», indique le maire qui ajoute que l’équipe a aussi embauché quelques personnes de la municipalité lors de la construction du décor. Si celui-ci sera démantelé à la fin du tournage en novembre, le maire rappelle que si les cotes d’écoute sont au rendez-vous, le décor pourrait être réinstallé chaque année pour cinq ans. La région de Québec n’a jamais reçu un tournage d’une telle envergure. Le budget exact du film n’a pas été dévoilé, mais les sommes sont assurément très importantes. «C’est bon pour la région. C’est un honneur pour nous que ce soit tourné ici», conclut M. Montgomery.

Un secret bien gardé

Rien ne filtre, ou presque, du lieu de tournage à gros budget. Il n’a pas été possible d’obtenir une autorisation pour prendre des photos ni de visiter le lieu. L’accès au site est contrôlé par des agents de sécurité.

Les seules images officielles du tournage sont celles diffusées par National Geographic qui a lancé un premier trailer il y a quelques semaines.

Pour le visionner, tapez Barkskins in production sur youtube.com

La série Barkskins sera diffusée dans 172 pays en 43 langues différentes. On pourra y apercevoir David Thewlis, connu pour son rôle de Lupin dans Harry Potter, ainsi que Marcia Gay Harden. Plusieurs Québécois ont été engagés.

Produite par Fox 21 Television Studios, la première saison de Barkskins compte dix épisodes et sera diffusée l’an prochain sur la chaîne National Geographic.

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *