Culture
10:00 20 avril 2019

À la rencontre d’Anne-Marie Belkala

À la rencontre d’Anne-Marie Belkala

ARTS VISUELS. En place depuis quelques années, le Circuit des créateurs de la Côte-de-Beaupré rassemble une trentaine de stations ouvertes au public. Artistes, lieux d’expositions et sites d’interprétation ouvrent les portes de leur atelier ou de leur salle d’exposition aux curieux. L’aquarelliste Anne-Marie Belkala, nouvellement arrivée dans le circuit, nous invite en primeur dans son atelier.

Depuis peu, la station numéro 9 du Circuit des créateurs de la Côte-de-Beaupré est l’atelier d’Anne-Marie Belkala (274, Côte Sainte-Anne, Sainte-Anne-de-Beaupré). C’est suite à un deuil important qu’une amie lui a suggéré de se joindre au circuit. Son but: «Donner de l’amour aux autres».

Artiste dans l’âme
Née en Alsace, Anne-Marie a toujours dessiné. Plus tard, c’est des modèles de robe de mariées et de robes du soir qui prenaient forme au bout de son crayon. En 1994, elle met le pied au Québec et ne le quitte plus. C’est la Côte-de-Beaupré qu’elle choisit pour s’installer et qui devient son «coin de pays».

Autodidacte depuis toujours, c’est dans les années 1995-1996 qu’elle commence l’aquarelle, timidement. «J’ai suivi deux sortes de cours. L’un en aquarelle sèche, qui m’a appris la minutie, la recherche des détails et la finesse. Le second, en aquarelle mouillée, m’a appris à manipuler le mouvement, à laisser filer la couleur dans l’eau», explique-t-elle. Elle s’implique alors auprès d’Arts et reflets, expose trois fois à Fort Lauderdale à la Broward Art Guild et participe à deux collectifs d’artistes. À travers tout cela, elle affiche ses toiles à l’Auberge Le Petit Séjour, dont elle est la copropriétaire, avec Christiane Butterlin, de 1994 à 2010. Ses toiles trouvent preneurs en Suisse et aux quatre coins du Québec. Elle illustre aussi la couverture du livre Mon Alsace au Québec : recettes et souvenirs de Christiane Butterlin, publié en 2016.

«Je ne me rappelle pas de ne pas avoir dessiné.»
Anne-Marie Belkala

On peut visiter l’aquarelliste Anne-Marie Belkala à la station numéro 9 du Circuit des créateurs. (Photo Métro Média – Marilyn Préfontaine)

Mettre de soi dans l’art
«Je fais toujours mes aquarelles d’après des photos, car je cherche cette finesse, cette précision», indique l’aquarelliste. Elle utilise des photos personnelles, des lieux qu’elle a capturés. «Je recherche des endroits qui me parlent.» Les toiles sont donc fidèles, tout en offrant une part de liberté. «On peut transformer le réel, mais avec certaines limites. Mes photos d’Alsace, par exemple, je peux m’amuser à ajouter des couleurs, mais je ne vais pas ajouter des fenêtres aux bâtiments. J’ajoute ce que je ressens.»

Rencontrer et redonner
Faire partie du circuit est une belle façon de rencontrer des gens et de redonner. Mme Belkala a toutefois eu à se préparer, à faire de l’espace dans son sous-sol, puisque c’est à sa résidence qu’elle accueillera les visiteurs. «J’ai rassemblé les toiles que j’avais un peu partout dans la maison. Je voulais faire quelque chose d’agréable, un lieu où les gens allaient se sentir à l’aise.» Les visiteurs sont donc les bienvenus et peuvent venir voir l’aquarelliste en train de créer. «Ils pourront me poser des questions sur ma manière de travailler, les couleurs, mon médium et sur l’histoire derrière les tableaux exposés.» On peut bien sûr admirer ses toiles et s’en procurer sur place, tout comme le livre qu’elle a illustré et des cartes de vœux. Elle mettra aussi du matériel à disposition pour ceux qui souhaitent essayer l’aquarelle.

Fenêtre sur la vie, une œuvre de Mme Belkala. (Photo gracieuseté – Circuit des Créateurs de la Côte-de-Beaupré)

Commentaires 4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Charlotte et Fernand Saey

    Bravo Anne Marie nous sommes très fiers de te connaître, bonne continuité.
    Tu as beaucoup de talent c est bien de le partager.

  • Roche Patricia

    Anne-Marie,

    Je te félicite pour l’admirable travail que tu fais, la qualité des dessins et de l’Aquarelle…

    • springinsfeld

      que de temps passé depuis la rue d auzia a Aumale,
      c est tres beau ce que tu fais
      georges

  • Pierrette Laflamme

    Bonjour Mme Belkala,
    Toutes mes félicitations pour votre grand talent que j’admire beaucoup et merci de nous partager cette belle richesse. J’ai fais votre connaissance vendredi à la galerie Ni Vu Ni Cornu alors que j’étais en compagnie de ma tante. Pardonnez mon jugement mais je vous ai trouvé aimante et inspirante. J’apprécierais pouvoir vous rencontrer à votre atelier. Merci de votre générosité 🌞💫