Culture
11:44 5 avril 2019

Plus de maturité pour le 9e Festival de magie de Québec

Plus de maturité pour le 9e Festival de magie de Québec
@BV:Joël et son vélo proposeront des tours que la science explique, pour les plus cartésiens ou curieux. (Photo Métro Média – Perrine Gruson)

BAGUETTE. Pour sa 9e édition du 2 au 5 mai prochain, le Festival de magie de Québec proposera une programmation qui alliera les festivités de rue, les spectacles en salles et les thèmes scientifiques. Fort de l’expérience et de la notoriété acquises, l’événement prend de l’importance. Les organisateurs et le porte-parole, Daniel Coutu, le voient comme un tremplin pour les prochains Olympiques de la magie, qui auront lieu à Québec en 2021.

Porte-parole mais aussi spectacteur

Le magicien Daniel Coutu est le porte-parole du Festival pour la 2e année consécutive. «Je suis là comme magicien, c’est vrai, mais j’adore être là aussi comme spectateur. Je crois que nous les magiciens, sommes tous des passionnés et des fous de notre art, alors j’assiste aux spectacles aussi», indique M. Coutu. En plus d’être le porte-parole, le magicien animera deux galas lors du Festival.

Magie pour adultes, magie pour enfants: pas la même approche

Pour M. Coutu, l’approche n’est pas la même si on s’adresse à un jeune public ou à des adultes. «Les enfants sont tellement authentiques. Il faut les faire participer, que ce soit interactif. Les adultes veulent être émerveillés et impressionnés. Ce sont des approches différentes et uniques», croit-il. Selon lui, le but du magicien est dans tous les cas de créer de l’émerveillement.

Science et magie: incompatibles?

Cette 9e édition est placée sous le thème de la «Magie et des Sciences», deux sujets a priori incompatibles. «Mais pas tant que ça! Qu’un phénomène soit scientifique ou magique, il crée de l’émerveillement. La différence, c’est que le scientifique va vouloir connaître la réponse alors que le magicien, lui, veut conserver son secret», fait valoir M. Coutu. Plusieurs spectacles, comme celui de Marc Trudel, intitulé Maths, ou encore des spectacles de micromagie qui mettront en valeur les phénomènes scientifiques sont proposés dans la programmation.

Programmation

«Cette année, on va davantage dans le volet festif. Auparavant, il fallait montrer toutes les facettes de la magie», explique Renée-Claude Auclair, co-organisatrice du Festival de magie. L’événement, devenu plus mature et plus connu, peut désormais se permettre une programmation plus éclatée, avec des spectacles audacieux, comme Bubbles, qui alliera magie, bulles de savon et lumière, dans un genre jamais-vu ici. En plus de vedettes internationales comme Bill Cheung de la Chine (champion du monde 2018), Norbert Ferré de la France (2e place à la FISM), Voronin d’Ukraine ou son fils Max des États-Unis, Rafael de la Belgique, Timothy Trust d’Allemagne ou Marco Zoppi d’Italie, le Concours international de magie Michel Cailloux sera de retour tout comme la sortie scolaire adaptée aux élèves du primaire et les nombreux spectacles gratuits dans les rues.

Québec, ville de magie

La magie prend tellement d’importance dans la Capitale ces dernières années, qu’en plus d’organiser les prochains Olympiques de la magie en 2021, un premier congrès provincial de magiciens aura également lieu en marge du Festival. Les thèmes reliés à la magie prennent de l’ampleur auprès de la population, tant et si bien qu’un festival de sorcellerie aura même lieu en octobre, une initiative sur laquelle Renée-Claude Auclair travaille depuis longtemps. «C’est une autre facette de la magie, avec plus de fantastique», commente celle qui prépare l’événement depuis environ trois ans.

Programmation et réservations au festivaldemagie.ca

 

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *