Culture
09:47 20 février 2019

Ses figurines d’artistes populaires dans le monde entier

Ses figurines d’artistes populaires dans le monde entier
Photo: (Photo Métro Média – Perrine Gruson)David Beaulieu a parti son entreprise de presque rien.

ENTREPRENEURIAT. David Beaulieu a fait le grand saut en septembre dernier: quittant son emploi à temps plein, il se consacre désormais 100% à son entreprise de figurines de style cartoon qui rayonnent dans le monde entier, tant dans les musées que pour les collectionneurs.

Il y a encore quelques temps, le résident de Limoilou travaillait à temps plein dans le domaine des communications dans une entreprise privée. Féru d’art, il commence à la fin de 2014 à écrire quotidiennement des anecdotes sur des personnes qui ont marqué l’histoire de l’art sur les réseaux sociaux. Désormais, l’amateur d’art se consacre à temps plein à son entreprise Today is Art day, qui commercialise des figurines de collection de personnages ayant marqué l’histoire.

«Je trouvais que les musées offraient beaucoup de produits sérieux. Il n’y avait pas grand-chose d’amusant pour mon âge. J’ai alors pensé à des figurines de collection», explique M. Beaulieu. Le trentenaire s’était rendu compte qu’il existait un gros marché de figurines pour les personnages fictifs, comme les superhéros mais presque rien concernant les personnalités historiques. En 2016, il fait des recherches, trouve des fournisseurs et commande le design de sa première figurine, Van Gogh, pour avoir un prototype montrable sur la plateforme Kickstarter. «Ça m’a permis de partir l’affaire sans tout mettre en péril. Je demandais 20 000$ pour faire le projet. J’ai eu 142 000$ à la fin de la campagne», s’étonne David Beaulieu. Ce montant lui permet de commercialiser ensuite Frida Kahlo, Vermeer, Rembrandt et Dalì.

 

La recette du succès

L’entrepreneur attribue son succès actuel à la plateforme de financement Kickstarter.  «Je n’aurais pas eu ce rythme-là si j’avais investi moi-même», et à des sites comme BuzzFeed et Bored Panda, entre autres, qui ont joué le rôle de catalyseurs.

Rapidement, il se rend compte que son succès inespéré doit s’accompagner de choix  de vie et quitte son emploi. «Actuellement, plus de 70 musées vendent mes figurines. La plupart sont aux États-Unis, mais je commence à en vendre en Europe. La Réunion des musées nationaux français [un regroupement de musées] les vend d’ailleurs en ligne pour le moment», fait-il valoir.

Quel suite donner à son rêve?

Mon rêve c’était de voir une collection de figurines dans un musée. C’est chose faite», a-t-il confié. À moyen terme, l’entrepreneur compte commercialiser des figurines de personnalités historiques de tous les domaines. Pour s’assurer de répondre à un marché plus grand, M. Beaulieu a également conçu un jeu de société sur l’art. «Certains musées qui n’étaient pas ouverts aux figurines le sont pour le jeu», explique-t-il.

Conscient que ses figurines de collection ne sont pas accessibles à tous les portefeuilles (il en coûte une trentaine de dollars par figurine) il souhaite également varier les gammes de produits avec différents prix, par exemple en proposant des épinglettes tout en étant à l’écoute des besoins des musées.

Actuellement, David Beaulieu est le seul employé dans son entreprise mais il engage des pigistes en traduction, révision, graphisme et illustration, régulièrement. «La leçon que je retiens de cette aventure c’est qu’il ne faut pas avoir peur de se planter. Si le produit est de qualité, qu’il répond à un besoin, que le modèle d’affaires est bon alors toutes les portes s’ouvrent», fait-il valoir.

Today is Art Day fait partie des finalistes pour le prix Rayonnement hors Québec de la Chambre de commerce dont le gagnant sera dévoilé le 14 mars prochain.

 

 

 

 

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *