Culture
12:00 24 décembre 2018

Exposition Aux Trois Couvents : Jadis, le chemin de fer

Une toute nouvelle exposition temporaire a débuté le récemment Aux Trois Couvents de Château-Richer. RAILlier la Côte, qui met en valeur l’apport historique du chemin de fer sur la Côte-de-Beaupré, sera accessible aux visiteurs jusqu’au 20 décembre 2019.

Grâce à des plans, à des photos et à la collaboration de la communauté pour témoigner de la réalité de l’époque et pour partager des objets qui s’y retrouvaient, l’équipe d’Aux Trois Couvents a pu reproduire l’intérieur de la gare de Sainte-Anne vers le début du 20e siècle, tout en mettant en vedette l’histoire et l’impact du train sur le développement de la région et ses habitants.

«Je pense qu’on a réussi à recréer une ambiance fidèle à celle d’antan, dans laquelle les visiteurs pourront se plonger pour constater la réalité entourant le chemin de fer», explique Geneviève Bergeron, directrice générale du musée.

Elle soutient aussi avoir constaté, lors de ses recherches, que le moyen de transport principal de l’époque avait grandement contribué à désenclaver la région de la Côte-de-Beaupré.

C’est d’ailleurs cette vision positive qu’elle désirait partager avec la population, aujourd’hui plutôt pessimiste quant au passage bruyant du Train touristique de Charlevoix, qui dérange souvent les résidents demeurant aux abords des rails. «On remarque que le train est un moyen de transport plus ou moins apprécié sur la Côte, mais il faut se rappeler qu’il a autrefois permis l’arrivée de centaines de milliers de pèlerins, tout en offrant une plus grande accessibilité à la ville de Québec. C’est notre économie qui en a bénéficié», rappelle Mme Bergeron.

L’exposition RAILlier la Côte a été réalisée en partenariat avec Développement Côte-de-Beaupré, Promutuel et Hydro-Québec.

Emilie Pelletier


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette