Culture
10:18 16 décembre 2018

Saintes Nuits ou 16 variations sur une même mélodie

Juste à temps pour les Fêtes, l’album Saintes Nuits est disponible en version numérique (Disques Passeport) et en format CD (Propagande Distribution). (Photo gracieuseté)

Deux fois finaliste au gala de l’ADISQ dans la catégorie «Album instrumental de l’année», Marc-André Pépin lance un album de Noël intitulé Saintes Nuits. Pour le compositeur et pianiste de Cap-Rouge, la célèbre pièce composée en 1818 par Franz Xaver Gruber occupe une place toute particulière dans son répertoire.

«Cette musique m’a très tôt fasciné et c’est l’une des premières, sinon la première pièce de musique que j’ai jouée à l’oreille au piano. Depuis, chaque Noël, je la rejoue de façon différente. Il y a quelque temps, j’ai décidé de noter les versions qui me semblaient les plus intéressantes», a précisé M. Pépin qui vient de les enregistrer.

On retrouve sur l’album 16 variations de «Sainte nuit», musicalement et rythmiquement différentes les unes des autres. Une façon originale de découvrir de nouvelles facettes de cette mélodie qui a bercé l’enfance de bien des gens.

Marc-André Pépin a commencé le piano à 8 ans et s’adonne à la composition depuis lors. Son parcours est marqué d’aller-retour entre la musique et les sciences. Il a fait son baccalauréat en génie électrique à l’Université Laval, tout en prenant des cours de composition avec Alain Gagnon. Il a aussi terminé un baccalauréat en musique à l’Université de Montréal où il a étudié avec André Prévost et Serge Garant.

 

 

François Cattapan


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette