Culture
11:22 4 décembre 2018

Raconter l’histoire en musique

Raconter l’histoire en musique
Photo by: (Photo Métro Média - Alain Couillard)e deuxième disque compact rappelle que plusieurs chansons folkloriques ont traversé le temps et les continents.

FOLKLORE. Un résident du secteur Saint-Émile, Guillaume Savard, vient de publier son second album de chansons traditionnelles. Voulant rappeler les chansons d’autrefois, il raconte que certaines d’entre elles ont été composées ou interprétées par les premiers colons de la Nouvelle-France.

Comme plusieurs chanteurs ou groupes qui perpétuent ces chants qui ont traversé le temps, l’interprète précise que le centre des archives de folklore et d’ethnologie de l’Université Laval, fondé en 1944, tient un inventaire scientifique et complet des écrits et des enregistrements audio de personnes. Le principal objectif est d’immortaliser ces airs. «Mon grand-père, Alphonse Morneau, a été enregistré en interprétant ces titres qu’il avait appris de ses parents.»

Son second CD, enregistré cet été et intitulé, contient une quinzaine de titres. Il a été lancé à Québec le 4 octobre. Guillaume Savard précise que tous les titres de cet album proviennent de personnes qu’il a rencontrées. «Cela a été fait à partir d’échanges de chansons entre passionnés de musiques folkloriques.» Il précise qu’une grande partie des pièces ont migré avec les premiers arrivants de la Nouvelle-France.

Ces chansons ont traversé le temps avec le bouche-à-oreille.
Guillaume Savard

Originaire de Charlevoix, M. Savard est installé dans la région de Québec depuis 1995 puis à Saint-Émile depuis 2007. Cette passion pour la musique l’a amené à immortaliser, en 2011, 13 chansons qu’interprétait son grand-père dans un premier album intitulé Comme quand j’tais p’tit.

La mémoire étant ce qu’elle est, il avoue que certaines parties de chansons folkloriques se sont parfois perdues au fil des siècles. «Elles ont été remplacées par autre chose pour remplir ce vide. Autrefois, il y avait aussi le quêteux qui chantait une chanson et racontait une histoire pour une soupe et une bouchée de pain.»

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *