Culture
12:55 3 octobre 2018

Des sosies de cire pour revivre le passé

EXPOSITION. Le Musée de la civilisation offre une fenêtre sur ses collections en proposant une vitrine de têtes de personnages de cire dont plusieurs proviennent du Musée Grévin de Paris. 

On reconnaîtra plusieurs visages célèbres dans l’exposition.

(Photo gracieuseté – Marie-Josée Marcotte – Icône)

Parmi les visages célèbres qui composent la vitrine, on y retrouve notamment ceux de personnages et de personnalités historiques tels que René Lévesque, Jacques Cartier, Samuel de Champlain et Marie Curie. Ces sosies de cire composaient jadis les scènes renommées des Musées de cire de Montréal et de Québec jusqu’à leur fermeture en 1989 et 2007. Ils ont ensuite été légués au Musée de la civilisation pour ainsi faire partie de sa collection de sculptures de cire. Les visiteurs pourront se prêter au jeu en tentant d’identifier les sosies de cire exposés, où chacun revêt un caractère historique particulier.

Un peu d’histoire

Ces personnages façonnés à la main dans la cire d’abeille ont pour la plupart été créés entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle par Albert Chartier et Robert Tancrède, deux grands sculpteurs du Musée Grévin de Paris.

Les deux importantes donations des Musées de cire de Montréal et de Québec, respectivement en 1989 et en 2007, avaient permis au Musée de la civilisation d’accroître sa collection de cire, constituée à l’époque de la collection de cire du Musée antique de Sainte-Anne-de-Beaupré, qui lui avait été confiée par le ministère des Affaires culturelles du Québec en 1988.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *