Culture
00:00 26 octobre 2018

Playing Hard: un documentaire haletant

OPINION. Le documentaire Playing Hard: quand le jeu devient réalité raconte la genèse d’un jeu vidéo. De la conception à la production, le réalisateur Jean-Simon Chartier s’intéresse également à un noyau de trois personnes impliquées au quotidien dans le processus qui a duré cinq ans. Critique de ce documentaire qui nous plonge dans l’industrie sans pitié du jeu vidéo.

(Photo gracieuseté)

Trois personnes travaillant chez Ubisoft sont étudiées dans le documentaire : le concepteur, Jason VandenBerghe, qui semble tout droit sorti d’un château moyenâgeux avec son look de Gandalf du monde réel; Stéphane Cardin, producteur au long cours du projet et Luc Duchaine, directeur marketing.

Jeu et réalité

Le parallèle entre le milieu de travail cruel et sans pitié de l’industrie du jeu vidéo et le jeu lui-même est frappant. Les trois intervenants se battent littéralement pour leur survie, chacun est en équilibre précaire. Risque de ne pas obtenir de financement à chaque étape, retrait de certaines fonctionnalités par manque de temps, démissions en rafale dans l’équipe… On comprend pourquoi M. VandenBerghe utilise sans cesse le vocabulaire de la guerre pour parler de son jeu.

Cinq ans pour des milliards de profit

C’est dit dès le début: l’industrie du jeu vidéo rapporte plus que l’industrie cinématographique. On survole quelques-unes de ces étapes: images de synthèse conçues à partir de véritables combats, réunions de l’équipe de développement, voyages à l’étranger de l’équipe principale pour vendre et promouvoir le jeu. Mais ce qui retient l’attention, c’est la fragilité de la vie de ces haut-placés chez Ubisoft qui ne tolèrent pas l’échec. L’immersion dans ce monde angoissant et étrange est totale: ces geeks passionnés et fragiles sont à l’image des conquérants de leur jeu: combattants mais mortels.

Le documentaire Playing Hard: quand le jeu devient réalité est sorti à la fin septembre.

En quelques mots

-Public: Adulte

-Durée: 1h30

-Les + : On ne s’ennuie pas! Musique d’ambiance parfaite, Intéressant même si on ne s’y connaît pas en <@Ai>gaming<@$p>. Aussi prenant qu’un bon film d’action. Réalisation impeccable.

-Les – : On aimerait en savoir plus sur le ressenti de leurs proches face à leur activité professionnelle intense. Le documentaire s’attarde aux personnes plutôt qu’au processus de création en tant que tel, ne vous faites donc pas d’attente en ce sens.

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *