Culture
16:01 9 décembre 2016

Fin de tournée québécoise pour l’Intemporel de Messmer

FASCINATEUR. En tournée depuis 2012, Messmer terminera sa conquête du Québec avec une dernière performance de son spectacle Intemporel, L’ultime représentation, le 4 janvier, au Centre Vidéotron. Il s’agira une version amplifiée et magnifiée de son spectacle Intemporel.

Messmer terminera sa tournée québécoise au Centre Vidéotron, le 4 janvier. (Photo gracieuseté)

«Comme le spectacle est présenté pour la dernière fois au Québec, je veux faire participer le public au maximum», lance d’emblée celui qui se produira au Centre Vidéotron pour la première fois de sa carrière.

Le but du fascinateur, qui se traduit par le nom du spectacle, est de faire vivre une expérience qui amène le spectateur dans le passé, le présent et le futur. «L’idée est de faire voyager avec l’imaginaire, dans un état hypnotique. Il s’agit d’aventures qu’ils ne vivent pas dans leur vie réelle, par exemple la vie d’un homme de Cro-Magnon et d’un mammouth. C’est assez particulier. Je vais aussi les amener dans les films des années 1980 qui ont marqué ma jeunesse.»

Dans Intemporel, la technologie prend une place très importante selon Messmer. «Le multimédia va m’aider à projeter des images de ce que les gens peuvent avoir en tête, avec des effets sonores, pour impliquer les autres spectateurs. Les gens vont bien voir, puisqu’il va y avoir quatre ou cinq caméras qui vont filmer les gens sous hypnose. Même si on est au balcon, on voit bien et on est interpelé. Bien voir les émotions démontre la véracité de l’hypnose.»

Briser le record collectif d’hypnose

Au Centre Vidéotron, Messmer tentera de briser le record mondial d’hypnose du plus grand nombre de personnes à la fois. L’actuelle marque lui appartient déjà, il l’a même déjà réécrite trois fois depuis 2012.

«C’est assez difficile de repousser la limite à chaque fois. La dernière fois, j’ai hypnotisé 548 personnes en quatre minutes. Cette fois j’aimerais 600, voire 1000, ce n’est pas gagné d’avance!», lance le spécialiste de l’hypnose.

Pour y arriver, il a quelque peu adapté sa technique. «J’ai changé un peu la formule. Le test de réceptivité que j’utilise maintenant est plus élevé que la normale. Je pense battre le record, mais pas si facilement que ça.»

Six mois en Europe, et un nouveau spectacle

Puisque le spectacle Intemporel a débuté un an plus tard en Europe (2013), la tournée sur le Vieux Continent se poursuivra là-bas jusqu’en juin 2017. «C’est vraiment Intemporel qui continue en Europe. Il y a une année de décalage», explique Messmer.

Après, il ne semble pas être question de prendre une pause pour le fascinateur. «Je prépare un spectacle pour l’été 2017 au Québec. Si le temps le permet, je vais peut-être tester un ou deux numéros au Centre Vidéotron», conclut-il.

D’ici la fin des tournées québécoises et européennes, Messmer enchaînera les projets à la télévision, dont sa série de fascination des vedettes, et ce, des deux côtés de l’Atlantique.

Plus de détails à venir.

TC Media

Mathieu Turgeon


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette